4 conseils à suivre pour en finir avec la dépendance affective

1 de 6

La dépendance affective est souvent le résultat d’un sentiment de vide chronique. Il s’agit d’un fort besoin de combler un manque dont on ne trouve pas aisément la cause. La dépendance affective, c’est aussi vivre dans une angoisse permanente de perdre l’attention de l’autre, ce qui n’est, malheureusement, pas sans conséquences sur nos relations qu’elles soient amoureuses, amicales ou professionnelles. Si vous vous sentez prisonnière de de vos relations avec votre entourage, et que vous sentez qu’il vous est difficile de ne pas avoir l’attention permanente de vos êtres chers, voici nos 4 conseils pour vous aider à vous libérer et en finir avec ce problème de dépendance qui vous empêche de construire votre vie.

2 de 6

Prenez conscience de votre dépendance

4 conseils à suivre pour en finir avec la dépendance affective 9

Pour sortir de cet état, la première chose à faire c’est de prendre conscience de votre dépendance affective et de l’accepter. Il vous sera impossible de vous en sortir tant que vous nierez le problème. Pour savoir si vous êtes un dépendant affectif, posez vous ces questions : Avez vous l’impression d’avoir perdu votre personnalité ? Êtes-vous obsédé par ce que les autres peuvent penser de vous ? Êtes-vous jaloux et/ou possessif ? Avez-vous un besoin obsessionnel de surveiller l’autre ? Êtes-vous prêt à accepter l’inacceptable ? Pensez-vous que votre valeur dépend de la présence de l’autre ?

Si vous vous retrouvez dans ces phrases, il est temps de vous rendre à l’évidence et de commencer à œuvrer pour vous libérer des chaînes de cette dépendance affective qui vous empêche d’avancer.

3 de 6

Comprenez d’où vient votre dépendance

4 conseils à suivre pour en finir avec la dépendance affective 10

La dépendance affective trouve son origine dans notre petite enfance. Il se peut qu’elle soit due à un manque d’affection ou un sentiment abandon émotionnel ou bien au contraire, à un excès d’amour. Pour dépasser ce problème, il est temps de laisser grandir l’enfant qui est en vous. Même si vous êtes adulte maintenant, une partie de vous et de votre inconscient est restée bloquée au stade de l’enfance. Cet enfant en vous se manifeste par des caprices, des crises de jalousie, souvent symptômes d’une peur du rejet et de l’abandon. Il faudra donc vous dire et vous convaincre que vous êtes devenu adulte, que les traumatismes de l’enfance sont surmontables et qu’il est temps pour vous de voler de vos propres ailes et de vous détacher de ce lest. La meilleure manière de faire grandir l’enfant qui est en vous c’est de booster votre confiance en vous et l’estime de vous même.

4 de 6

Cessez de considérer l’autre comme une drogue

4 conseils à suivre pour en finir avec la dépendance affective 11

La dépendance affective se manifeste lorsque votre envie devient un besoin. Lorsque l’autre devient l’objet permanent et incessant de toutes vos pensées. Cette obsession de l’autre peut créer d’importantes agitations mentales qui peuvent vous stresser et résulter en un sentiment profond d’insécurité. Alors résistez au besoin d’appeler ou d’envoyer des SMS toutes les dix minutes et apprenez à nourrir votre esprit avec des activités apaisantes qui remplaceront et vous feront oublier progressivement vos obsessions.

5 de 6

Apprenez à être heureux seul

4 conseils à suivre pour en finir avec la dépendance affective 12

Si vous êtes un dépendant affectif, il faudra vous donner du temps pour devenir autonome car rien ne change du jour au lendemain. Acceptez vous pour ce que vous êtes et non pour ce que vous faites pour l’autre, reconnaissez vos talents et votre potentiel. Commencez d’abord par pratiquer seul certaines activités que vous aimez. Apprenez à prendre seul vos décisions sans attendre l’approbation de l’autre. Par contre, Faites attention à ne pas trop déborder dans l’extrême car on ne vous demande pas de vivre complètement seul et isolé mais d’être autonome. Rappelez vous qu’il faut parvenir à être heureux seul pour mieux vivre à deux.

6 de 6

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.