Vidéo : Un journaliste oblige un gérant à fermer un magasin pour non-respect des procédures

Ça se passe en France !

Un client mécontent et qui occupe une fonction de journaliste a réalisé une vidéo qui est en train de faire le buzz en ce moment. Pourquoi l’enregistrement est-il devenu aussi viral ? On l’y voit mettre le doigt à l’intérieur d’une glace, et la jeter par terre ainsi que d’autres produits. Furieux de constater que des produits frais sont vendus à température ambiante dans un Carrefour City à Paris en France, le journaliste de l’agence Taranis News a forcé le gérant à fermer le rideau.

La raison de ce buzz !

Vidéo : Un journaliste oblige un gérant à fermer un magasin pour non-respect des procédures 10Gaspard Glanz, membre de Taranis News, a dénoncé jeudi matin via une vidéo le comportement non responsable et non professionnel d’un magasin « Carrefour City » en plein cœur de Paris. Ayant été diffusée sur le compte Facebook de l’agence, cette vidéo a rapidement atteint les 8 millions de vues, et s’est même vue partagée sur d’autres pages et d’autres réseaux sociaux, voire même diffusée à la télé. Ce blogueur Français connu notamment pour avoir filmé des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre (lors du projet de la loi de travail en France), n’y va pas avec le dos de la cuillère, et filme en direct le magasin en montrant des frigos contenant des yaourts, de la charcuterie ou encore des viandes affichant des températures ambiantes comprises entre 15 et 25 degrés en période de canicule.

« Les glaces sont molles » !

Vidéo : Un journaliste oblige un gérant à fermer un magasin pour non-respect des procédures 11

« C’est pas trop dans mon habitude, mais là franchement, ça dépasse l’entendement », lance Gaspard Glanz en débutant sa vidéo. « On va vous montrer que les frigos et les congélateurs  ne sont pas allumés, que les glaces sont molles etc., et que le magasin reste ouvert, pas de problème », sans « chaîne du froid », lance-t-il ensuite avant d’entrer dans le magasin.

Il jette tout par terre !

Vidéo : Un journaliste oblige un gérant à fermer un magasin pour non-respect des procédures 12

Passablement outré, le reporter annonce dans sa vidéo «que les frigos ne sont pas allumés, et que les congélateurs n’ont pas été allumés de la nuit». Mais que «le magasin reste ouvert». Pour prouver son constat, Gaspard Glanz se saisit d’un pot de glace entreposé sous un carton dans un congélateur du magasin, et y enfonce son pouce. «La glace est molle», dit-il, avant de jeter le pot au sol. Un peu plus tard, il n’hésite pas à montrer les thermomètres de différents compartiments réfrigérés. Tous affichent une température bien supérieure aux normes en vigueur pour les produits réfrigérés qui imposent un maximum compris entre 2 et 8 degrés selon les produits. Le reporter indique être venu une première fois visiter le magasin, et jeter une bouteille de vin au sol «pour stimuler la créativité du patron», sans succès, avant de filmer sa seconde visite.

« Vous êtes un criminel Monsieur » !

Vidéo : Un journaliste oblige un gérant à fermer un magasin pour non-respect des procédures 13

Alors qu’il allait commencer à jeter les yaourts par terre, il croise le patron du magasin et s’en prend à lui : « Voilà le patron, lance-t-il en le filmant, monsieur qui ne ferme pas son magasin, qui n’a pas de problème avec ça alors qu’il fait 40 degrés. Vous êtes un criminel monsieur ». Le journaliste trouve enfin les thermomètres dans les réfrigérateurs : le premier affiche 19°C, un autre, où sont rangés, le lait, le beurre, la crème affiche 15°C. Celui de la viande et la charcuterie monte même à 25°C ! Un constat qui le fait une nouvelle fois bondir : « Vous allez en prison », lance-t-il une nouvelle fois au gérant.

Les explications du patron

Vidéo : Un journaliste oblige un gérant à fermer un magasin pour non-respect des procédures 14Pris à parti par le journaliste et sous les accusations verbales du journaliste, le patron du magasin se défend et déclare n’être qu’un salarié de l’entreprise et assure être en train de faire des appels pour trouver des solutions. Même avec les explications du gérant, le journaliste ne se calme pas, et menace de ne partir que si le magasin est fermé. « Je ne partirai pas avant que le magasin soit fermé », clame-t-il. Gardant toujours son sang-froid, le responsable finit enfin par baisser le rideau. « Criminel », lance une dernière fois le journaliste.

Des réactions partagées des internautes

Vidéo : Un journaliste oblige un gérant à fermer un magasin pour non-respect des procédures 15Certains ont applaudi la réaction de Gaspard Glanz, mais plusieurs d’entre eux n’ont pas aimé son intervention et ont au contraire pris la défense du gérant, et l’ont fait savoir grâce à leurs tweets :

Vidéo : Un journaliste oblige un gérant à fermer un magasin pour non-respect des procédures 16

D’autres ont aimé sa réaction certes, mais ont demandé que ça soit calmement et sans violence.

Vidéo : Un journaliste oblige un gérant à fermer un magasin pour non-respect des procédures 17

Et Carrefour dans tout ça !

Le Directeur a fermé le magasin et a prolongé sa fermeture jusqu’à ce que le courant soit rétabli. L’enseigne quant à elle a expliqué que son responsable de magasin  » a cherché à résoudre le problème dès qu’il s’est rendu compte de la panne ».

Vidéo :

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.