Les Protections Hygiéniques Que Toutes Les Femmes Devraient Connaître !

1 de 5

Quand il est question d’hygiène intime, les femmes prennent beaucoup de précautions. En effet, elles sont biologiquement plus fragiles et plus exposées que les hommes : la structure de leurs parties intimes y contribue d’ailleurs fortement.

Les protections hygiéniques font donc partie intégrante de la vie des femmes. A partir d’un certain âge et pendant de longues années, les représentantes du sexe féminin ne peuvent plus vraiment s’en passer… Pour certaines, les règles sont abondantes et pour d’autres, elles sont plus ou moins longues. Et généralement, les femmes se tournent naturellement vers les serviettes hygiéniques. Ces dernières restent très populaires malgré l’invention d’autres systèmes de protection tout aussi efficaces, si ce n’est plus !

Rouge Framboise vous liste toutes les options qui s’offrent à vous pour prendre soin de votre intimité !

2 de 5

Les tampons

Source : http://greenbeautyteam.com/answers-advice/self-care/toxins-in-my-vajay-no-way-the-case-for-organic-tampons/
Source : http://greenbeautyteam.com/answers-advice/self-care/toxins-in-my-vajay-no-way-the-case-for-organic-tampons/

Simples d’utilisation, pratiques et assez économiques, les tampons séduisent de plus en plus de femmes. Ils ont le chic de se faire discrets et de passer inaperçus. Beaucoup de filles ont de l’appréhension à les utiliser parce que leur application semble impressionnante au premier abord. Pourtant, après deux ou trois poses, le geste devient plus sûr et quasi mécanique. Attention, toutefois, à garder un tampon plusieurs heures d’affilée. Le risque de syndrome de choc toxique est assez important et les infections sont légion.

Voici d’ailleurs quelques autres erreurs à éviter en utilisant des tampons.

Il faut changer de tampon chaque 2-3 heures. 

3 de 5

La coupe menstruelle

Source : http://www.madmoizelle.com/coupe-menstruelle-grande-surface-becup-511161
Source : http://www.madmoizelle.com/coupe-menstruelle-grande-surface-becup-511161

Coupe menstruelle ou “cup”, ce petit objet en forme de coupe (comme son nom l’indique) fait de plus en plus d’émules. Efficace, imperceptible, écologique, économique et très hygiénique, la coupe séduit par sa nature et évite aux femmes bien des désagréments :

  • les fuites accidentelles
  • les frais additionnels
  • les odeurs désagréables

Pour l’utiliser, il faut glisser l’objet dans votre vagin et veiller à sa propreté. Une femme a besoin de 4 à 8 coupes menstruelles tout au long de sa vie. Ce qui lui fait une économie non négligeable de 2400€.

Bien que cette méthode ne soit pas encore très connue en Europe, les américaines semblent beaucoup l’apprécier.

Fréquence de lavage de la cup : 3 à 4 fois par jour. 

4 de 5

Les serviettes hygiéniques

Source : http://www.dufortlavigne.com/produit/MEDNON241289
Source : http://www.dufortlavigne.com/produit/MEDNON241289

Comme précisé plus haut, il s’agit de la protection hygiénique la plus populaire… surtout auprès des jeunes filles. Ces dernières se tournent naturellement vers elle parce que c’est la méthode la plus simple, la plus connue et la plus pratique selon elles. Pourtant, elle est loin de l’être puisqu’il est difficile de se changer et de se débarrasser des serviettes hygiéniques usagées. Par contre, les femmes se sentent mieux protégées en portant des serviettes vu qu’elles sont plus épaisses.

Notez bien que les serviettes les plus épaisses ne sont pas forcément les plus absorbantes. Fiez vous plutôt à l’indice d’absorption.

Si vous vous inquiétez de l’impact environnemental de ces serviettes, sachez qu’il existe depuis quelques années des serviettes lavables qui durent 5 ans et qui peuvent passer à la machine. À envisager !

Il faut changer de serviette hygiénique selon le flux et, maximum, chaque 3-4 heures. 

5 de 5

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.