Leggings interdits à bord de la compagnie aérienne United Airlines

La compagnie aérienne américaine United Airlines a empêché deux fillettes d’embarquer dans un avion en provenance de Denver pour Minneapolis dimanche 26 mars dernier. Ces jeunes filles n’avaient pourtant commis aucune infraction, si ce n’est d’être vêtues de leggings. C’est ce qui leur a été reproché, selon une source sûre.

Etrange, n’est ce pas ! Qu’est-ce qui justifierait le comportement du personnel de United Airlines envers ces enfants qui ne faisaient rien de mal.

La force des réseaux sociaux

Si cette histoire est arrivée jusqu’à nos oreilles, c’est grâce à un témoin se trouvant à l’aéroport au moment des faits, qui, indigné par le traitement subi par les fillettes, a partagé l’information sur Twitter.

Il s’agit de Shannon Watts, connue pour ses activités militantes contre le port des armes à feu aux Etats Unis, qui s’apprêtait à embarquer pour Mexico quand elle a assisté à cette scène hors du commun. Sur Twitter, elle envoie le message suivant :

« Elle les oblige à se changer ou à mettre des robes par dessus leurs leggings ou bien elles ne peuvent pas embarquer »
« Depuis quand @united réglemente-t-il la tenue des femmes ? »« Une fille de 10 ans en leggings gris », « Elle paraît normale et correcte ».


Les conséquences

Leggings interdits à bord de la compagnie aérienne United Airlines 2
Source : https://blogs-images.forbes.com/natalierobehmed/files/2015/02/8224e4e90835d60514b83ab733a0002a-e1424661632592-1940×1091.jpg

Les réactions des internautes furent sans appel. Tous indignés qu’on puisse forcer deux jeunes filles âgées de 10 ans à peine à se changer pour monter à bord de l’avion, les tweets fusent tout le week-end.

Même des célébrités se disent choquées et tweetent à leur tour. On a pu lire celui de Patricia Arquette, actrice et mère d’une fille de 14 ans :

« Les leggings sont une tenue courante pour les filles de 10 ans. Ce sont des enfants »

Incohérence complète, surtout qu’une troisième jeune fille embarque sans aucune réflexion dans l’appareil elle aussi habillée de leggings.

Pourquoi cette discrimination ?

La compagnie s’explique sur les leggings

Toujours sur les réseaux sociaux, la compagnie United Airlines répond et tente de livrer des explications sur la situation qui semble vite s’envenimer.

Contre toute attente, la compagnie maintient ses positions et confirme qu’il est normal de refuser l’accès à des jeunes filles vêtues de leggings. Elle explique que ces dernières étaient des « pass riders », autrement dit des passagères bénéficiant de tarifs réduits (ou même gratuits) parce qu’elle sont proches d’employés de la compagnie.

A ce titre, elles doivent suivre des règles spécifiques dont celles relatives à la tenue vestimentaire.

« Nos passagères ordinaires ne se verront pas refuser l’embarquement parce qu’elles portent des leggings ou des pantalons de yoga »

« Mais les passagers qui voyagent en tant que ’pass traveller’ doivent suivre les règles »

Tenue correcte exigée

 

Les leggings selon eux ne sont pas une tenue décente. Il est interdit de voyager habiller de cette façon sauf si une robe est portée par par-dessus.

Vous ne rêvez pas, il s’agit bien de la justification apportée par United Airline sur Tweeter.

Si les férues de mode confirmeront sans hésiter les propos de la compagnie aérienne, les mamans et adeptes de cette tenue très confortable ne peuvent s’empêcher de se moquer de ses explications scabreuses.

Pensait-il vraiment convaincre l’opinion publique avec de tels propos ?

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.