4 raisons qui poussent à la boulimie

Bien souvent on nous dit comment arrêter de manger et bien souvent ces conseils ne marchent pas. Il serait peut-être temps d’arrêter de blâmer la fin et se tourner vers des raisons beaucoup plus profondes qui nous poussent à la boulimie. Les fringales ou la boulimie quand c’est chronique, surviennent généralement la nuit, c’est donc le moment de la journée à surveiller. Découvrez ces raisons qui nous poussent à nous jeter sur la nourriture, il serait temps de traiter le mal et non les symptômes.

1)Vous refoulez vos sentiments

pourquoi je mange trop

Se goinfrer de nourriture, sans avoir faim, peut signifier pour certains, un moyen de refouler ou d’enterrer un sentiment au plus profond de sa personne. Cela peut être un sentiment, une émotion négative, une contrainte, ou tout simplement une autre personne. Les problèmes financiers peuvent également être une source de stress, qu’on tentera d’oublier avec de la nourriture, comme d’autres avec l’alcool. Essayez de détecter ce qui vous angoisse à ce point, et dites-vous que le seul moyen de régler ce problème est d’y faire face. Manger plus ne vous avancera en rien, à part rajouter des problèmes de poids et de santé à vos problèmes actuels. Au lieu de refouler vos sentiments, vous pouvez les extérioriser, sans pour autant en parler et ce à travers l’écriture ou la peinture par exemple.

2)Vous êtes dépendante

pourquoi je mange trop

En y repensant, vos fringales se dirigent toujours vers le même aliment, ou la même famille d’aliments, cela veut dire que vous avez développé une addiction alimentaire. Le sucre, ainsi que les aliments sucrés, sont les plus addictifs, des études ont même été menées à ce sujet. D’autres personnes peuvent développer des addictions aux aliments salés ou aux aliments à base de cacahuètes. Le sucre et les glucides sont en effets très addictifs, même si vous mangez un aliment sain, le sucre qu’il contient par exemple, peut de jour en jour développer chez vous une dépendance. Pour y remédier, commencez par une période de sevrage, si vous êtes accro au chocolat, accordez-vous un carré avant de dormir. Assurez-vous de ne pas avoir vos aliments addictifs à portée de main.

3)Vos hormones vous contrôlent

hormones et boulimie

Les changements hormonaux ont une grande incidence sur nos habitudes alimentaires. Un changement hormonal peut survenir à n’importe quel moment de la vie et vous donner l’impression d’avoir constamment fin, en plus de l’angoisse que cela accompagne. Si tel est votre problème, privilégiez les poissons sauvages, le yogourt nature, et les œufs biologiques, qui sont bourrés d’acides aminés, essentiels pour réguler vos hormones.

4)Vous êtes seule

boulimie pourquoi

Il est vrai que la solitude peut être difficile à vivre et que la nourriture apparaisse comme le remède le plus apaisant. Vous devez savoir que la nourriture est un leurre, elle induit les mêmes sentiments et réactions chimiques que l’amour procure. L’ennuie dans ce genre de situation est qu’on a tendance à s’isoler encore plus pour nous livrer à notre boulimie dans le calme. Essayez de tenir si l’envie vous reprend, rejoignez une amie, un parent pour ne pas succomber.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.