Ce que cette femme trouve dans son café Starbucks est juste DÉGOÛTANT !

Imaginez… vous dépensez plusieurs euros pour vous offrir un café Stabucks et vous vous retrouvez sur les bras avec la chose la plus dégoûtante qui existe au Monde ! Scandale, surtout de la part d’une enseigne aussi connue que Starbucks. Et malheureusement pour elle, c’est cette femme qui va faire les frais de cette situation pas croyable. Retour sur les événements qui ont marqué la journée de Kim Dillon, une jeune femme habitant Phoenix.

Alors qu’elle est en train de déguster innocemment son café en compagnie de son mari Brian, Kim sent tout d’un coup un truc bizarre dans sa bouche. Elle crache derechef le contenu et qu’elle n’est sa surprise quand elle découvre… le cadavre d’un petit lézard dans son crachas. Choc pour cette femme qui consomme les produits de cette enseigne depuis des années. Mais comment cet “élément indésirable” a-t-il pu se retrouver dans sa boisson ?

Informé de l’événement et profondément étonné, le célèbre coffee shop se répand en excuses et s’engage à nettoyer le local et les machines de fond en comble. Il fait même appel à une entreprise anti-parasites pour traquer ces bêtes où qu’elles soient. Au jour d’aujourd’hui, aucun autre lézard n’a été repéré dans le magasin ou dans le café de la clientèle ;) mais Kim et son mari n’en restent pas moins choqués par cette affaire.

En tout cas, quand on apprend ce genre de nouvelles, on n’a qu’une seule envie : celle de prier pour ne jamais avoir à vivre ce genre d’incidents.

J’espère pour vous que n’êtes,  justement, pas en train de siroter votre latte Starbucks préféré. Si oui, gare aux nuisibles !

ce-que-cette-femme-trouve-dans-son-cafe-starbucks-est-juste-degoutant-1

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.