5 conseils pour réussir le « papillon »

1 de 7

Débutante en natation ou l’ayant toujours pratiqué mais jamais arrivée à réussir le papillon ? Vos jambes n’arrivent toujours pas à suivre le mouvement de vos bras ?  Voici l’occasion pour découvrir les 8 astuces qu’il vous faut pour réussir la nage la plus « difficile » en natation !
2 de 7

1) Commencer par le Dauphin

La nage du Dauphin dite encore « ondule-tête » est un prérequis pour l’exercice de la nage papillon. Elle consiste à faire des ondulations mains collées au corps. Ainsi les bras n’assurent pas la traction, et ce pour travailler l’harmonie du corps en se basant sur jambes, tête, bassin et épaules. Une fois l’exercice maitrisé, on passe alors aux étapes suivantes.

3 de 7

2) Le mouvement du haut du corps

Tout le haut du corps est sollicité, à commencer par les bras. Les bras en natation assurent la traction, et propulsent le corps vers l’avant tout particulièrement en papillon, chose qui demande encore plus d’effort de la partie supérieure du corps.

Ensuite vient le rôle des épaules dans la perfection du mouvement. C’est à la base du mouvement des épaules que se dessine la trajectoire que va suivre le corps par la suite.

Les épaules donnent l’impulsion à l’ondulation du corps, le bassin prendra le relais, puis les jambes.

4 de 7

3) Mouvement du bassin

Au moment où les mains entrent dans l’eau, la tête et les épaules doivent suivre et s’enfoncer dans l’eau. Avec un mouvement vif et cohérent, le bassin à plus tendance à monter à la surface, voire même à sortir de l’eau, chose qui va aider les jambes à bien projeter l’eau par la suite. A ce moment, il faut faire attention à ne pas laisser les mains aller vers le fond mais plutôt loin vers l’avant.

5 de 7

4) Le mouvement des jambes

Ce sont les jambes qui assurent la continuité du mouvement pendant la nage. Jointes, elles assurent l’ondulation et poussent le haut du corps vers le haut. Les professionnels de la nage arrivent à faire deux coups de jambes pour chaque coup de bras, pour accélérer. Mais si vous êtes débutante, vous pouvez commencer par un seul coup de jambes. L’utilisation de palmes est très utile au début et rend votre exercice encore plus agréable.

6 de 7

5) La respiration

Le papillon demande un grand effort de synchronisation et de rythme en matière de respiration (élément clé de la natation).

Lorsque les mains entrent dans l’eau, la tête est levée pour inspirer. Puisque le temps d’inspiration est très limité, il faut en profiter pour faire entrer la plus grande quantité d’air possible. Il faut expirer complètement avant de reprendre de nouveau.

La nage du papillon n’est pas aussi difficile que l’on croit. Avec la technique et la pratique, vous pouvez la réussir en moins d’un mois. Toutefois, il faut éviter de tomber dans les erreurs suivantes :

•Avoir la tête relevée lorsque les mains entrent dans l’eau : le bassin reste dans l’eau et donc pas d’ondulation possible.

•Redressement tardif de la tête : le corps perd alors son équilibre et l’ondulation suivante aura du mal à se faire correctement.

•Une flexion excessive des genoux : elle cause une résistance importante au mouvement. Par conséquent, la sensation de fatigue sera plus importante.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

2 Comments
  1. Gece yatarken ve güne güzel uyanırken üzerinize ne giyiyorsunuz ? Yeni sezon kadın sabahlık modellerimiz sizleri bekliyor. Online satış mağazamızda birbirinden güzel renk ve modele sahip olan kadın sabahlıklar toptan fiyatlarıyla sizleri bekliyor. Alışveriş için sitemizi ziyaret edebilirsiniz.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.