4 précautions à prendre avant de se faire tatouer

Vous venez enfin de vous décider sur le tatouage de vos rêves ou vous hésitez encore ? Cette décision n’est pas à prendre à la légère, et il est essentiel de prendre ses précautions avant de faire le grand saut. Le mot tatouage vient du tahitien et signifie « dessin de l’esprit ». Comprenez là que cette trace indélébile et permanente doit être le fruit d’une mûre réflexion, et non le résultat d’un pari, d’une mode ou d’une soirée trop arrosée. Avant de reflechir à l’emplacement de votre tatouage ou au motif, voici nos conseils pour ne pas regretter votre passage chez le tatoueur.

1) L’état de santé

Pour les personnes ayant la peau très sensible et plus sujettes aux réactions cutanées, le tatouage serait plutôt à éviter. Idem si vous allergiques aux encres et pigments utilisés par le tatoueur, si vous êtes hémophile ou diabétique. Prenez aussi rendez-vous avant chez votre médecin pour vous assurer de l’absence de contre-indications et vous assurer que vos vaccins (notamment ceux contre l’hépatite B) sont à jour. Le tatouage n’est pas non plus recommandé aux femmes enceintes et les personnes dont le poids à tendance à varier, car la peau qui se tend et se détend déformera l’image.

2) L’hygiène

S’agissant du choix de votre salon, vérifiez qu’il est bien enregistré au syndicat national des artistes tatoueurs qui prône des règles d’hygiène strictes et essentielles. N’hésitez pas à demander à assister à une séance de tatouage ou a faire un tour des lieux pour vous rassurer sur plusieurs points très importants :

       Qu’il est bien interdit de manger, de fumer ou d’introduire un animal dans le salon ;

       Que le tatoueur se lave les mains et porte des gants pour chaque nouveau client ;

       Qu’il désinfecte préalablement la zone à tatouer ;

       Qu’il stérilise le matériel, à n’utiliser en général qu’une seule fois.

       Qu’il se renseigne sur vos antécédents avant de commencer le tatouage.

 

Si vous avez le moindre doute ou la moindre crainte, prenez vos jambes à votre cou !

3) Préparer sa peau

Dans les jours qui précèdent le tatouage, évitez de vous exposer au soleil (ou protégez votre peau avec de la crème solaire assez forte). Ce serait dommage de souffrir encore plus à cause d’un coup de soleil, non ? Sachez aussi qu’il est conseillé de bien vous reposer avant le jour J, et d’éviter de faire du sport au moins quelques jours avant. En effet, la douleur se ferait plus ressentir lorsque vous êtes fatigué, et l’effort physique entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins. Si la zone à tatouer est (légèrement ou particulièrement) poilue, pensez à la raser ou à l’épiler au moins une semaine avant de passer entre les mains du tatoueur. Enfin, une bonne hydratation de la peau vous permettra aussi de mieux supporter la douleur. Evitez donc l’effet peau de crocodile en buvant beaucoup d’eau et en ne lésinant pas sur les lotions pour le corps.

4) Alcool et analgésiques

Autre conseil : évitez l’alcool et les médicaments contenant de l’aspirine la veille du tatouage. Quelques verres avant pour mieux surmonter « l’épreuve » ? Mauvaise idée ! S’il peut avoir un effet anxiolytique, l’alcool (comme le sport) aura tendance à dilater vos vaisseaux sanguins. Il en est de même tout produit contenant de l’aspirine. Si vous êtes un peu douillette, préférez plutôt l’ibuprophène ou l’acétaminophène.

 

Sachez aussi avant de faire le grand saut que la cicatrisation dure au moins 3 semaines, et qu’il faut fuir l’exposition au soleil et l’eau de mer pendant ce temps-là … Alors, prête à vous décider dans les règles de l’art (et de l’hygiène) ? Mieux vaut prévenir que guérir !

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.