Coronavirus: les premiers essais cliniques d’un vaccin ont débuté

Coronavirus: les premiers essais cliniques d'un vaccin ont débuté 3

La pandémie de coronavirus sévit dans le monde! Chaque jour, de nouveaux cas sont signalés, suscitant l’inquiétude de tous et plus particulièrement des chercheurs ainsi que des professionnels de la santé.

Le monde est dans une véritable course contre la montre et la maladie à coronavirus Covid-19. Il ne s’agit pas seulement de préserver la santé publique mais également de trouver un vaccin pour enrayer cette grave crise sanitaire.

Les laboratoires et les experts de la santé ont collecté les données recueillies des cas de personnes contaminées. Ces études leur ont permis de mettre au point un vaccin expérimental en un temps record. Ce vaccin, une fois mis au point, permettra aux populations les plus à risque de se prémunir face à cette maladie et de soigner les personnes contaminées.

Envie d’en savoir plus sur ce vaccin ?

Un vaccin expérimental ?

Coronavirus: les premiers essais cliniques d'un vaccin ont débuté 4

Aux Etats-unis, ces recherches sont toujours en progression. Le National Institute of Allergy and Infectious Diseases, en collaboration avec l’entreprise en biotechnologie Moderna Inc, a proposé une première dose de vaccin expérimental pour faire face à ce nouveau virus. Ce vaccin a été injecté le 16 Mars 2020, à 45 volontaires âgés entre 18 et 55 ans (1).

Afin de limiter la pandémie et pour gagner du temps, il n’y a pas eu de tests précliniques conduits sur des animaux pour constater les effets et l’efficacité de ce vaccin.

Les chercheurs sont actuellement en train d’observer tout effet secondaire causé par cette vaccination (fièvre, douleurs, troubles de la respiration…). L’objectif de cette expérience est de comprendre la réaction immunitaire après l’injection du vaccin.

Comment le vaccin a-t-il été construit ?

Coronavirus: les premiers essais cliniques d'un vaccin ont débuté 5

Ce vaccin expérimental est constitué de petits ARN messagers, nommés mRNA-1273, construits en laboratoire grâce aux séquences génomiques du coronavirus SARS-CoV-2. Contrairement aux autres formulations vaccinales, ce vaccin ne contient pas de virus.

Les chercheurs espèrent que cette “formulation” induira la bonne réponse immunitaire pour empêcher le coronavirus d’infecter le corps humain.

L’efficacité du vaccin ne peut se démontrer que sur le long terme. Cela demandera du temps pour prouver que la population vaccinée a été moins touchée que celle non vaccinée.

En fait, il ne s’agit pas seulement de trouver la bonne formulation du vaccin contre le Covid-19, mais aussi, une formule efficace à long terme. Et non toxique, chose qui prendra plus de temps. Il faudra compter au bas mots un an ou plus pour tout le procédé.

Cette phase n’est que la première étape dans un processus en 3 phases, pour obtenir finalement une Autorisation de Mise sur le Marché.

N’oubliez pas de consulter ce tutoriel pour désinfecter votre smartphone.

Source 1