Voilà ce qui arrive à votre corps quand vous sautez un repas

1 de 7

L’été approche à grands pas et vous commencez dès maintenant à penser à votre corps et à l’aspect qu’il aura en bikini. Vous êtes parfaites comme vous êtes ! Nul besoin d’avoir le corps d’un mannequin pour vous amuser à la plage, nager tout votre saoul et vous dorer la pilule. Du moment que vous êtes en bonne santé et que votre surpoids n’est pas trop important, il n y a pas de quoi vous alarmer. Pourtant, certaines d’entre vous vont tout de même décider de perdre les kilos en trop pour mieux se sentir dans leur corps. Et pour cela, elles feront appel à des régimes draconiens et iront même jusqu’à sauter des repas.

C’est justement ce qu’il ne faut surtout pas faire ! Si vous vous inquiétez un tant soit peu de votre santé et votre métabolisme, vous devriez arrêter de le priver de cette façon. Pour vous prouver à quel point cette pratique est nocive, découvrez ce qui arrive à votre corps quand vous sautez un repas ! 

2 de 7

Votre métabolisme ralentit

voila-ce-qui-arrive-a-votre-corps-quand-vous-sautez-un-repas-fatigue-metabolisme

Privé des calories et d’énergie, votre corps va en quelque sorte se mettre en veille pour ne pas s’épuiser trop vite. En effet, la première chose de laquelle pâtit votre métabolisme, c’est le manque de sucre. Ce dernier est le carburant grâce auquel chacun de vos organes fonctionne. Si vous vous en privez (en sautant un repas ou en supprimant cet aliment de votre régime), c’est l’ensemble de votre organisme qui en souffre. Votre taux de glycémie va chuter brusquement et vous le ressentirez à travers une grande fatigue et une envie irrépressible de vous reposer sans plus tarder.

3 de 7

Votre cerveau en prend un grand coup

voila-ce-qui-arrive-a-votre-corps-quand-vous-sautez-un-repas-cerveau-moral

Après le métabolisme, c’est au tour de votre cerveau d’accuser le coup. En effet, si vous ne lui fournissez pas les nutriments dont il a besoin, il vous le fera savoir à sa manière. Au fil des heures qui passent, vous deviendrez de plus en plus maussades. Vous commencerez à vous offusquer de la moindre réflexion. Vous risquez même d’avoir des mots avec votre entourage. D’ailleurs, il vous sera difficile d’être productives et de rester concentrées toute la journée. Le sentiment de satiété est étroitement lié au bien-être de la personne tandis que la privation et la faim insufflent des sentiments assez négatifs. Même si vous mangez après coup, votre corps va métaboliser tellement vite votre repas pour combler son manque qu’il connaîtra à nouveau une sensation de privation quelques heures à peine après le passage à table. Pensez donc à garder un rythme alimentaire assez régulier.

4 de 7

Vos muscles s’affaiblissent

voila-ce-qui-arrive-a-votre-corps-quand-vous-sautez-un-repas-muscle-crampe

Ne vous étonnez pas d’avoir des crampes aux muscles et la sensation d’avoir marché des kilomètres si vous sautez un repas.

Alors même que vous avez passé toute la journée derrière un bureau, vous sentez que vous avez mal partout et que vous êtes ankylosées (comme si vous aviez fait un faux mouvement ou aviez fait trop de sport la veille). A vrai dire, c’est le manque de sucre dans le sang qui vous donne cette impression. Privés de leur carburant, vos muscles ont du mal à contracter et à décontracter et vous le vivez comme un gros coup de pompe.

5 de 7

Votre estomac proteste

voila-ce-qui-arrive-a-votre-corps-quand-vous-sautez-un-repas-estomac

Votre sensation de faim se métamorphose en une nausée lancinante qui vous prend à la gorge. Vous vous sentez mal et vous n’avez même plus envie de manger. A force de privation, votre corps (et plus particulièrement, votre cerveau) perd sa perception et n’est plus capable d’analyser vos besoins. Il se détraque, en quelques sortes, et n’entrevoit plus la soif, la faim, la fatigue… pour ce qu’elles sont véritablement.

C’est assez dangereux dans le sens où vous ne pourrez plus vous fier à votre organisme et à votre instinct pour répondre à vos besoins les plus élémentaires. Si vous vous sentez nauséeuses et vous vous rendez que vous avez sautées un repas, forcez-vous (malgré votre dégoût) et mangez quelque chose de léger.

6 de 7

La porte ouverte à tous les débordements

voila-ce-qui-arrive-a-votre-corps-quand-vous-sautez-un-repas-debordements

Sans même vous en rendre compte, vous finirez par manger des quantités astronomiques de nourriture. Vous n’aurez pas le réflexe de concocter une grande platée de légumes -bonne pour la santé-, vous irez plutôt vers des mets gras et hautement caloriques qui vous fourniront certes ce dont votre corps a besoin (en un temps record) mais qui vous réserveront aux passages quelques mauvaises surprises : mauvaise digestion, gain de poids, poussées acnéiques.

Faites, donc, la part des choses. Si vous avez envie de perdre du poids, donnez-vous les moyens de le faire sainement. N’allez pas ruiner votre santé pour étrenner un joli maillot de bain.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.