Un homme âgé de 72 ans a réussi à traverser l’Atlantique dans un tonneau

Jean Jacques Savin, parachutiste et navigateur chevronné, 72 ans, Français d’origine qui brave les turbulences de l’Océan Atlantique à travers une expédition à bord d’un tonneau. Après avoir vogué pendant 4 mois sur les eaux de l’atlantique, l’aventurier arrive aux Caraïbes à bord de son navire de fortune. «Après 122 jours et 9 heures, le méridien me positionne dans la mer des caraïbes. La traversée est terminée. Merci à tous. » tel est ce qu’on pouvait lire sur un email qu’il avait envoyé à partir de son GPS. Encore à 450 km de Saint-Barthélemy Jeudi dernier, il annonçait déjà la fin de son périple pour cette semaine.  Ce fut un exploit de plus pour cet homme qui n’en est point à son premier challenge.

Appel du large

Un homme âgé de 72 ans a réussi à traverser l’Atlantique dans un tonneau 4

C’était le 26 Décembre dernier lorsque l’homme quittait l’île d’El Hierro dans les Canaries pour traverser l’Atlantique pour les Caraïbes.  A bord d’un navire de fortune, un tonneau, et au bon gré de la force des courants, il s’embarque pour un voyage des moins insolites. Aventurier par essence, il a toujours eu un goût invétéré pour la mer et l’aventure. Avant ce dernier exploit, l’on en comptait déjà de nombreux autres à son actif. Sportif aguerri et aventurier dans l’âme, cet exploit de plus s’ajoute à une grande liste de ses palmarès. Parmi eux, on peut citer ses quatre traversées du bassin d’Arcachon à la nage, sa seconde place au championnat de France de triathlon 15 ans après avoir été vice champion d’Europe et septième au championnat du monde. A n’en point douter de ces aptitudes physiques, Jean Jacque Savin est un admirable exemple de force et de bravoure.

Un navire de fortune pour le voyage

Un homme âgé de 72 ans a réussi à traverser l’Atlantique dans un tonneau 5

Pour son incroyable odyssée, le septuagénaire a pris place à bord d’un petit tonneau orange construit pour la circonstance. Le bateau de fortune, un baril, était fait de polyester. Construit pour résister contre de possibles chocs et déferlantes, il comptait quatre hublots: un sur chaque côté et un sous la coque. Il avait pour mensuration 3 m de longueur, 2.10 m de largeur et 1,70 m aux faces. Affectueusement appelé TESA, le petit navire  a été construit et monté dans un petit chantier naval d’Ares dans la Gironde et donnait pour espace viable 6,2 m.

L’extraordinaire aventure 2.0

Un homme âgé de 72 ans a réussi à traverser l’Atlantique dans un tonneau 6

L’aventure a été suivie par plus de 23 milles personnes sur Facebook et a suscité de nombreuses réactions de la part des followers. Vu l’engouement causé par ce “sport event”, cette expédition devrait faire l’objet d’un livre héroïque en hommage à son modèle Alain Bombard qui a bravé les eaux des dizaines d’années avant lui. En 1952 le médecin avait en effet traversé l’Atlantique sur un canot pneumatique avec voile et aviron, sans eau ni nourriture en réserve, se nourrissant exclusivement de poissons et de planctons. Cette aventure avait pour le moins permis de tester la capacité de survie d’un homme en mer.

Au-delà de l’aspect aventurier de ce voyage, M. Savin prouve qu’il est possible de traverser l’Atlantique avec peu de moyens à destination de l’Amérique du Nord et du Sud.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.