Méningite chez l’enfant : les symptômes qui devraient vous alerter

1 de 4

Mars 2017 :  Une petite fille de 5 ans est morte en Bretagne, suite à une infection invasive à méningocoques de type B. L’infection invasive à méningocoques de type B reste rare : six cas pour 100 000 habitants, selon Ouest-France.

Juillet 2017: Mariana, une petite fille de 3 semaines, décède d’une méningite virale aux États Unis. La cause n’est autre que le virus HSV1, le même virus qui provoque les crises d’herpès, et qui lui aurait été transmis par un simple baiser. Les médecins ont conclu que le virus avait été transmis par une personne atteinte d’herpès, qui avait probablement embrassé la main de Mariana avant que celle-ci ne l’ait mise dans sa bouche.

En France, comme ailleurs, plusieurs cas de méningite sont recensés tous les ans. Le plus souvent, la méningite est virale, et donc bénigne. Plus rarement, la méningite peut être bactérienne, parasitaire ou fongique. Malheureusement, ce sont les cas les plus graves car l’enfant peut décéder s’il n’est pas pris en charge à temps. Selon l’INSERM, plus des deux tiers des cas de méningite apparaissent avant l’âge de 5 ans. 

Pour vous aider à déceler cette maladie à temps et éviter de graves répercussions, voici tout ce que vous devez savoir sur les symptômes, le diagnostic et la prévention de la méningite.

2 de 4

Quels sont les symptômes d’une méningite

Méningite chez l'enfant : les symptômes qui devraient vous alerter 9
Source : https://sympa-sympa.com/creation-bien-etre/les-parents-ne-devraient-pas-ignorer-ces-8-symptomes-de-la-meningite-243310/

Chez l’adulte et l’enfant capable de s’exprimer, les symptômes sont les suivants:

  • Fièvre soudaine accompagnée de frissons et de sensation de froid. La température monte et ne veut plus baisser malgré les traitements habituels.
  • Perte d’appétit accompagnée de douleurs abdominales, de nausées et de vomissements.
  • Sensibilité à la lumière et photophobie
  • Torticolis : les enfants atteints de méningite sont souvent allongés dans cette même position : sur le côté, les jambes pliées, dans l’incapacité de bouger leur cou.
  • Difficulté à tendre les jambes
  • Éruptions cutanées qui ne s’estompent pas

Dès que vous suspectez la maladie, il est urgent de consulter un médecin afin de traiter l’infection et éviter que ça ne s’aggrave.

Comment déceler un cas de méningite chez un nouveau-né?

Méningite chez l'enfant : les symptômes qui devraient vous alerter 10
Source : https://www.e-sante.fr/reconnaitre-les-premiers-signes-de-meningite-chez-un-nourrisson/actualite/615258

Chez les tout-petits, il peut être difficile de détecter l’infection car les bébés et nouveaux-nés ne présentent pas toujours les symptômes classiques de la méningite bactérienne:

  • Les signes les plus typiques de la méningite sont : une forte fièvre, une raideur au cou et parfois dans tout le corps, une crise d’épilepsie. 
  • Teint modifié
  • Pleurs sans arrêt
  • Irritabilité
  • Manque d’appétit
  • Vomissements
  • Éruption cutanée de plusieurs petits boutons violacées 

Ces symptômes accompagnés de fièvre doivent conduire à un appel urgent au Samu Centre 15.

3 de 4

Diagnostic et traitement

Méningite chez l'enfant : les symptômes qui devraient vous alerter 11
Source : https://www.aboutkidshealth.ca/fr/Article?contentid=761&language=French

Lorsque le médecin suspecte une méningite, il réalise une ponction lombaire pour prélever le liquide autour des méninges, suspect de l’infection. Ce geste désagréable mais peu douloureux pour le patient, consiste à introduire une petite aiguille dans le bas du dos (un peu comme une péridurale).

Les résultats sont obtenus très rapidement, dans l’heure qui suit. Cela permet de confirmer ou d’infirmer le diagnostic. 

Sachez qu’une méningite virale guérit spontanément et ne nécessite pas d’antibiotiques. Il suffit de surveiller la fièvre afin de la contenir et éviter les convulsions. Elle disparaît généralement dans les 3 à 8 jours.

Si elle est bactérienne, il est indispensable de prescrire un traitement antibiotique adapté.

Comment prévenir la méningite

Méningite chez l'enfant : les symptômes qui devraient vous alerter 12
Source : https://www.magicmaman.com/,pourquoi-et-comment-prevenir-la-meningite,3396453.asp

Il existe deux moyens de prévention contre la méningite : la vaccination et les antibiotiques préventifs.

Il est important de respecter le calendrier vaccinal qui prévoit les vaccins contre le méningocoque, le pneumocoque et l’Haemophilus.

En cas de survenue d’un cas de méningite (infection invasive à méningocoque C), une mise à jour de ces vaccinations dans l’entourage est recommandée et en fonction du type de méningite, des antibiotiques préventifs sont prescrits : il s’agit de l’antibioprophylaxie.

4 de 4

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.