7 situations que vivent les femmes à chaque fois qu’elles vont chez le gynécologue !

Il faut se l’avouer, aller chez le gynécologue, ce n’est pas une sinécure ! Toutefois, bon gré, mal gré, toutes les filles finissent par se plier à cette démarche qui leur assure bonne conscience, excellente santé et qui les protège contre d’éventuels désagréments féminins. Même si c’est dans l’intérêt de chaque femme de rendre une petite visite de courtoisie à son gygy à chaque fois que l’occasion se présente, ce rendez-vous n’en reste pas moins source de beaucoup de stress et d’angoisse.

Si vous aussi, vous n’aimez pas aller consulter votre cher gynécologue, sachez que vous n’êtes pas la seule à souffrir de « gygy-phobie ». Voici d’ailleurs les choses que vivent les femmes à chaque fois qu’elles franchissent le seuil d’un cabinet gynécologique… N’essayez pas de les éviter, c’est inéluctable !

La salle d’attente

Source : http://www.aleqt.com/2016/01/23/article_1024045.html
Source : http://www.aleqt.com/2016/01/23/article_1024045.html

Dès que vous pénétrez dans la salle d’attente de votre gynécologue, vous êtes tout de suite dans le bain. Vous êtes entourées de femmes enceintes jusqu’au cou, d’hommes dans leurs petits souliers et de filles hagardes qui fixent la porte de la salle de consultation d’un air halluciné. A chaque fois, vous vous demandez si vous ne feriez pas mieux de repousser votre rendez-vous à quelques semaines. Mais vous ne le faites pas parce que vous savez que c’est TOUT LE TEMPS comme ça chez le gynécologue.

Les angoisses

Source : http://www.marieclaire.fr/,trac-stress-angoisse-quelle-difference,795687.asp
Source : http://www.marieclaire.fr/,trac-stress-angoisse-quelle-difference,795687.asp

Pendant que vous attendez interminablement votre tour, vous commencez à angoisser, à vous faire des films et à vous poser des questions de plus en plus bizarres : Et si vous étiez enceinte ? Et si vous étiez malade ? Est-ce que vous vous êtes bien épilée le maillot ? Est-ce que vous serez obligée de vous déshabiller ? Quels sous-vêtements portez-vous ? Est-ce que vous sentez bon ? Qu’est-ce que vous devez lui poser comme questions ? Et s’il vous demandait de faire des analyses ?

Vos interrogations n’en finissent pas, votre cerveau tourne à plein régime comme si vous alliez passer un test décisif. Pourtant, il s’agit d’une banale visite de contrôle.

Les magazines

Source : http://www.freundevonfreunden.com/journal/companion-magazine-02-in-print-and-ready-to-read/
Source : http://www.freundevonfreunden.com/journal/companion-magazine-02-in-print-and-ready-to-read/

Pour faire passer le temps, vous vous intéressez aux magazines courtoisement mis à votre disposition sur la table basse de la salle d’attente : vous avez le choix entre une revue super spécialisée qui évoque les dernières techniques de pointe pour réaliser une césarienne ou un numéro de ELLE datant de janvier 2005. Ah oui, Brad Pitt et Jennifer Aniston se sont séparés ? Quelle surprise !

Comme votre connexion 3G ne capte pas, vous vous intéressez aux tendances mode et beauté d’il y a 11 ans en angoissant encore et toujours.

La question qui tue

Source : http://www.femmeactuelle.fr/sante/medecine-douce/l-ordonnance-douce-du-dr-rafal/contre-le-trac-00009
Source : http://www.femmeactuelle.fr/sante/medecine-douce/l-ordonnance-douce-du-dr-rafal/contre-le-trac-00009

La poignée de mains de votre gynécologue est toujours aussi énergique, sympathique et paralysante. Vous avez beau connaître votre médecin depuis des années, vous êtes toujours aussi mal à l’aise avec lui/elle. Votre gygy vous pose des questions de routine et celle que vous attendiez tout en espérant ne pas avoir à y répondre : « De quand datent vos dernières règles ? » Et là, trou noir, vous ne vous en rappelez plus du tout. Face à votre silence, il vous dit de ne pas vous inquiéter, qu’il va vérifier ça à l’aide d’une simple échographie.

Le gel glacial

Source : http://www.imagerie-medicale-chartreuse.com/echographie.php
Source : http://www.imagerie-medicale-chartreuse.com/echographie.php

Ce gel glacial qu’il vous étale sur le ventre pour faire une échographie est GLACIAL… A croire que le gygy le stocke au congélateur. Vous souffrez presque d’un choc thermique quand il vous l’applique joyeusement sur le ventre. Une fois l’échographie finie, il vous donne un mouchoir minuscule pour nettoyer les litres de gel versés sur votre ventre. Quelle sensation désagréable !

L’examen

Source : http://elitedaily.com/women/gyno-women/1209299/
Source : http://elitedaily.com/women/gyno-women/1209299/

Les choses commencent à se corser et vous vous mettez à stresser de plus en plus. Votre gygy vous examine tout en vous complimentant sur la beauté de vos ovaires et de votre col de l’utérus. Vous le remerciez tout en vous demandant comment de telles choses peuvent être « jolies ».

La fin

Source : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/10/19/24230-quand-femmes-ont-peur-leur-gynecologue
Source : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/10/19/24230-quand-femmes-ont-peur-leur-gynecologue

Après vous être rhabillées, votre médecin vous rassure sur votre état de santé et vous conseille de prendre rendez-vous dans quelques mois pour une autre visite de contrôle. Vous vous détendez enfin et vous esquissez votre première sourire depuis que vous êtes entrées dans le cabinet de votre gygy. Vous gardez le sourire aux lèvres jusqu’à ce que la secrétaire d’accueil vous annonce le prix de la consultation.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.