Quels sont les risques de se retenir d’uriner ?

C’est un geste naturel… pourtant beaucoup de personnes ne s’y prêtent pas soit parce qu’elles ne mesurent pas son importance ou qu’elles n’ont pas conscience de sa dangerosité.

Combien de fois urinez-vous par jour ? Vous arrive-t-il de vous retenir ? Si oui, à quelle fréquence ? Pourquoi le faites-vous ?

Si vous avez répondu moins de 6 fois à la première question et donné une réponse positive à celles qui suivent, sachez que vous devez vous reprendre en main avant d’avoir de réels soucis de santé !

A chaque fois que vous empêchez votre corps de libérer sa vessie, vous courrez droit vers des problèmes allant de la simple infection urinaire (et on sait à quel point, c’est douloureux) à d’autres maladies autrement plus dangereuses et plus difficiles à vivre.

Découvrez, plus en détails, quels risques vous courrez à chaque fois que vous vous retenez d’uriner.

Infection urinaire

L’urine est chargée des bactéries et des toxines dont le corps a pu se délester naturellement. Si vous laissez le pipi reposer trop longtemps dans la vessie, cette dernière risque de se transformer en véritable vivier à germes. Le taux d’acidité de l’urine va également augmenter en flèche irritant ainsi les parois de l’organe et du conduit urinaire.

Normalement, vous devriez aller aux toilettes entre 6 et 8 fois par jour pour évacuer l’eau et les substances organiques dont veut se débarrasser l’organisme. Bien entendu, pour atteindre ce quota quotidien, il faut que vous consommiez la quantité d’eau nécessaire à la survie de votre corps en prenant en compte des variables telles que le poids, l’âge, le sexe et l’intensité de l’activité physique.

Pour éviter de souffrir d’une infection urinaire, pensez à uriner chaque 3 ou 4 heures. Pour cela, vous pouvez vous aider du pouvoir diurétique de certains aliments tels que le thé.

Déformation de la vessie

A force de contenir des quantités importantes d’urine, votre vessie risque de se distendre sur le long terme et de devenir plus grande. C’est une mauvaise chose ! Normalement, cet organe a juste la taille qu’il faut pour contenir assez d’urine le temps que vous partiez aux toilettes. S’il s’élargit, vous ne sentirez plus ce besoin pressent d’uriner et du coup, le pipi aura le temps de vieillir et de devenir nocif bien avant que vous n’ayez le réflexe d’aller par vous-même aux toilettes. Généralement, une vessie de taille normale ne doit pas contenir plus de 440 ml d’urine. Certaines personnes, bien qu’elles boivent 1,8 l d’eau par jour, ne vont aux toilettes que 2 fois pour ne pas dire une fois ! Cette quantité d’eau est bien trop importante pour la vessie. Pour supporter la charge, l’organe se distend.

C’est un cercle vicieux qui s’enclenche alors, votre vessie s’agrandit graduellement, la quantité d’urine stockée devient de plus en plus importante, les parois de l’organe s’irritent plus facilement…

Aussi, quitte à ce que vous programmiez une alarme sur votre téléphone mobile, pensez à toujours vider votre vessie ponctuellement.

Cystite et pyélonéphrite

Ce qui n’a commencé au départ qu’avec une petite infection urinaire devient plus dangereux et plus grave. Après avoir gagné le conduit urinaire et les parois de la vessie (cystite), l’infection et l’irritation touchent maintenant les reins (pyélonéphrite). C’est là que ça se corse. La cystite atteint généralement les femmes puisque ce sont elles qui se retiennent le plus d’uriner. La forme de leur sexe explique également cette statistique. Cette maladie s’accompagne d’une douleur cuisante au bassin et dans le bas-ventre au moment d’uriner. Lorsque la cystite n’est pas soignée, les bactéries à l’origine se propagent et vont s’attaquer aux reins et aux bassinets. A ce moment-là, c’est la fonction rénale qui est touchée et tout l’organisme qui est déséquilibré.

Pour prendre soin de votre corps, pensez à uriner à un rythme régulier et à vérifier systématiquement la couleur de votre urine pour vous assurer qu’il n y a pas de problèmes à signaler.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.