Comment la pandémie de Covid-19 a changé toutes nos habitudes de Shopping

Face au confinement et l’incertitude économique, les consommateurs réfléchissent de plus en plus à leurs habitudes d’achats et de consommation. En effet, nos habitudes d’achats ont certainement changé.

Comment la pandémie de Covid-19 a changé toutes nos habitudes de Shopping 4

  • Comment nos habitudes d’achat vont changer après la pandémie ?

La pandémie a accéléré les tendances qui existaient auparavant, l’achat en ligne s’est beaucoup développé. La plupart des gens préfèrent magasiner en ligne, ainsi qu’ils commencent à penser aux priorités dont ils ont vraiment besoin avant tout achat.

Ces changements signifient probablement la fermeture des magasins physiques ; Lisa Hooker, leader de l’industrie des marchés de consommation chez PwC Royaume-Uni, a déclaré « Un détaillant qui comptait 300 magasins peut désormais travailler avec 100 magasins et une boutique en ligne, nous avions déjà donc besoin de moins de magasins physiques pour les vêtements, parce qu’il est plus facile et plus pratique de commander en ligne. La pandémie a accéléré les stratégies des marques pour la fermeture de leurs magasins de trois ans à un an seulement ».

Cependant quelques magasins ont dû fermer à cause de la crise économique causée par la pandémie.

  • L’achat local ‘est développé:

Les consommateurs privilégient les entreprises locales pour qu’elles puissent survivre dans ces conditions.

Une étude récente a montré 24% des consommateurs achètent dans les petits magasins et les détaillants indépendants aussi, et 18% achètent plus dans les rues locales.

La joaillière Joy Everley a déclaré que les ventes ont augmenté depuis la mise en ligne du magasin au début du confinement. Elle annonce: «Après deux mois de gestion de l’entreprise en tant que site Web, je suis ravie du montant des intérêts et des ventes. Je suis en mesure de fournir le même service personnalisé qu’auparavant, en envoyant des commandes quotidiennement (grâce au merveilleux Royal Mail) et en participant à des échanges approfondis d’e-mails et de photos avec des clients sur mesure. Les médias sociaux et les mises à jour régulières sur le site Web gardent les bijoux frais et immédiats ».

Debra McCann de The Mercantile, Londres, a annoncé à son tour que son approche personnelle des clients a eu un impact positif sur l’entreprise : « Nous pensons que l’avenir du shopping sera très différent. D’ici Noël, nous devrons travailler dur sur notre contenu en ligne et nos ventes sur le Web, nous trouvons qu’une touche personnelle fonctionne bien et a réduit le nombre de retours, car nous avons le temps de présenter chaque style à notre clientèle via nos médias sociaux chaînes ».

  • Nous achèterons plus de vêtements décontractés:

Pour limiter la propagation du coronavirus, de nombreuses personnes travaillent actuellement à domicile, et les entreprises commencent de plus en plus à instaurer la culture de télétravail.

De ce fait, les consommateurs cherchent à acheter des vêtements plus sportifs et décontractés.

  • Les marques auront moins de collections:

De grands créateurs comme Gucci reviennent à deux saisons, mais le défi est d’attirer les gens pendant les autres mini-saisons avec quelques baisses de prix fréquentes.

En effet, après cette période, il sera bien évident de faire moins du shopping en magasin.

 

Source.

 

 

No Comments Yet

Comments are closed