Les médecins lui donnent 48 heures à vivre. 7 ans plus tard, elle ressemble à ça !

Alors qu’elle n’avait que 14 ans, Emma Walker a été diagnostiquée boulimique et anorexique.

Après trois visites à l’hôpital, les médecins ont déclaré que sans traitement, elle n’avait plus que 48 heures à vivre. Chaque matin, son père visitait sa chambre pour s’assurer qu’elle respirait encore.

http://www.mundotkm.com/insolito/699605/a-esta-chica-con-anorexia-le-dieron-48-horas-de-vida-y-esto-fue-lo-que-paso
http://www.mundotkm.com/insolito/699605/a-esta-chica-con-anorexia-le-dieron-48-horas-de-vida-y-esto-fue-lo-que-paso

Après 7 années de lutte, Gemma âgée aujourd’hui de 22 ans est enfin guérie et elle a décidé de partager avec nous son expérience. En publiant des photos de son extrême maigreur, Gemma espère inspirer d’autres personnes à surmonter leurs troubles alimentaires et à être en bonne santé.

« C’est très difficile pour moi de regarder ces photos, pas pour mon aspect physique mais plutôt pour les sentiments qu’elles me rappellent », a-t-elle confié. « En regardant chaque photo, je me souviens exactement de ce que je ressentais à ce moment là.  Je me sentais impuissante. Les jours se fondaient les uns dans les autres et à chaque fois, j’espérais mourir paisiblement dans mon sommeil… Ma famille et moi étions prêts pour le pire », confie la jeune fille.

Steve, le père de Gemma, admet que les photos de sa fille lui rappellent ce passé douloureux et toute la peine qu’il a ressenti durant sa maladie. « Ces années sont les plus dures et les plus terrifiantes pour nous tous. Chaque matin nous vérifiions si elle respirait encore, si son cœur battait encore. Certains soirs, nous nous asseyions par terre, à côté de son lit, juste pour être avec elle. Il n’y avait rien d’autre que nous puissions faire », confie Steve.

« Ma prise de poids a été très rapide. J’ai gagné 40 kilos en sept mois. Les gens pensaient que j’allais mieux parce que j’avais l’air plus en forme. Mais mentalement, ça n’allait pas bien du tout », conclut-elle.

En effet, après avoir vaincu l’anorexie, la jeune fille a souffert de boulimie et d’hyperphagie chronique. Sa bataille contre ces deux troubles alimentaires a duré 18 mois, et c’est grâce à ses parents que la jeune fille a pu venir à bout de sa maladie : « Si je suis encore là, c’est grâce au soutien indéfectible de mes parents. Ce n’est que maintenant que je réalise à quel point ils sont formidables. Je tiens beaucoup à les remercier pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. Aujourd’hui, je suis plus heureuse que jamais. C’est un sentiment surréaliste, incroyable », confie-t-elle.

Voici à quoi ressemble Gemma aujourd’hui :

les-medecins-lui-ont-donne-48-heures-a-vivre-7-ans-plus-tard-jarrive-pas-a-croire-quelle-ressemble-a-ca2
http://www.mundotkm.com/insolito/699605/a-esta-chica-con-anorexia-le-dieron-48-horas-de-vida-y-esto-fue-lo-que-paso
les-medecins-lui-ont-donne-48-heures-a-vivre-7-ans-plus-tard-jarrive-pas-a-croire-quelle-ressemble-a-ca3
http://www.schweizer-illustrierte.ch/gesellschaft/thema/magersucht-bilder-folgen-teenager-gemma-walker-bulimie-fresssucht#gallery-9
No Comments Yet

Comments are closed