Les règles que vous devez absolument connaître pour apprendre à dire NON !

Il vous arrive souvent de céder à des demandes, des requêtes et des invitations avec lesquelles vous n’êtes pas forcément d’accord. Mais vous le faites tout de même pour faire plaisir à vos parents, ami(e)s ou enfants. D’ailleurs, vous éprouvez des difficultés quand il s’agit de dire « non », d’affirmer votre avis ou d’exprimer votre désaccord. Vous culpabilisez à l’idée même de refuser quelque chose à un être cher par peur de le décevoir, de lui déplaire ou de le perdre. Rouge Framboise vous a déjà délivré ses méthodes efficaces pour vous libérer de vos peurs. Nous vous invitons, aujourd’hui, à tirer un trait sur votre caractère réservé, à surmonter votre handicap et à apprendre à dire NON sans culpabiliser et sans avoir à vous justifier.

Prenez un délai pour répondre

Source : http://metrocebu.com.ph/2015/08/take-time/
Source : http://metrocebu.com.ph/2015/08/take-time/

Quand on vous demande un service, prenez du temps pour y réfléchir et pour peser le pour et le contre avant de répondre à votre interlocuteur. Même lorsqu’on vous met de la pression pour avoir une réponse rapidement, n’hésitez jamais à demander un temps de réflexion, ça vous permettra de formuler votre réponse et de maîtriser l’émotion qui survient au moment de dire non : Sueur, cœur qui bat et mains tremblantes. En plus, il vaut mieux dire que vous alley y réfléchir, que changer d’avis ou vous sentir obligé à faire une chose dont vous n’êtes pas convaincu.

Cernez ce que vous voulez et assurez-vous de répondre par un non si c’est votre souhait. Par la suite, n’hésitez pas à le dire librement.

Argumentez votre « Non »

Source : http://www.wikihow.com/Deal-With-Dumb-People?fb_action_ids=856899894361856&fb_action_types=og.likes
Source : http://www.wikihow.com/Deal-With-Dumb-People?fb_action_ids=856899894361856&fb_action_types=og.likes

Répondre par un non à une demande vous rend anxieux. Mais après tout, que risquez-vous en refusant la requête ou l’invitation d’un ami ? De le blesser, le perdre, lui déplaire ? Sûrement pas, il sera juste un peu déçu mais cela sera vite oublié avec le temps.

Apprenez donc à gérer vos pensées négatives et dites-vous que c’est de votre droit de refuser et d’avoir un avis opposé. Cherchez plutôt le bon moment pour exprimer votre désaccord. Préparez-vous à clarifier votre choix, à vous expliquer brièvement et à donner des arguments, car une opinion exprimée seule peut toujours être remise en cause, mais quand vous appuyez votre choix et décision avec des arguments de poids, cela devient plus facile à accepter.  

Ne cédez pas

Source : http://www.kinesiologie-marseille.com/savoir-dire-non-apprendre-a-dire-non-affirmer-ses-choix-kinesiologie-kinesiologue
Source : http://www.kinesiologie-marseille.com/savoir-dire-non-apprendre-a-dire-non-affirmer-ses-choix-kinesiologie-kinesiologue

Après votre refus, votre interlocuteur insistera, essayera de vous faire changer d’avis et fera de son mieux pour vous convaincre. À ce moment là, vous ne devez absolument pas céder. Continuez à refuser avec gentillesse sa proposition. Répétez lui clairement et fermement votre avis. Ne le laissez pas vous influencer ou vous déstabiliser. Si vous apprenez à dire « non » clairement et librement, vous prendrez confiance en vous et vous affirmerez mieux votre personnalité.

Proposez une alternative

Source : http://belgeunefois.com/index.php?id_product=42&controller=product&id_lang=1
Source : http://belgeunefois.com/index.php?id_product=42&controller=product&id_lang=1

Optez pour la méthode du « non, mais… ». Proposez à votre ami un compromis avec des solutions positives, concrètes et acceptables. Pour ne pas avoir à dire « non », proposez des alternatives ou des solutions de substitution qui vous conviendront à tous les deux. Cela vous permettra de ne pas opposer un refus à sa demande, vous épargnera les cas de conscience et vous ferez ainsi preuve de bonne volonté car vous montrerez à la personne que vous vous souciez d’elle.

Restez calme

Source : http://fr.wikihow.com/rester-calme-face-aux-cris-de-ses-parents
Source : http://fr.wikihow.com/rester-calme-face-aux-cris-de-ses-parents

Apprendre à dire non c’est bien, mais à condition de trouver le ton et la bonne forme. Évitez d’exprimer votre refus d’une manière sèche et brutale. Restez plutôt calme, affirmé et donnez une certaine détermination au ton de votre voix. Si vous arrivez à formuler votre réponse sans agressivité, il n’y aura aucune raison pour que votre interlocuteur prenne mal votre refus. Apprenez donc à vous exprimer avec diplomatie et empathie.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.