Les méthodes de contraception que toutes les femmes devraient connaître !

1 de 9

Contrairement à nos aînées, nous, les femmes avons l’opportunité de choisir le nombre d’enfants désirés ou non et le moment de leur conception…Enfin presque.

La recherche médicale offre depuis plusieurs décennies déjà toute une variété de méthodes contraceptives.

Actuellement, le choix est large… et même si large qu’il est parfois difficile de se décider pour une méthode bien particulière. Donc sans avoir l’intention de me substituer à l’avis -éclairé- de votre gynécologue, voici quelques conseils à prendre en compte dans le choix de votre méthode de contraception.

2 de 9

Le DIU

les-methodes-de-contraception-que-toutes-les-femmes-devraient-connaitre-sterilet

Tout d’abord,  le DIU (ou Dispositif Intra Utérin) procure une excellente contraception (à 99%). Deux sortes de dispositifs sont actuellement disponibles, le DIU en cuivre ou le DIU hormonal, là encore l’avis de votre gynécologue reste essentiel mais sachez qu’une femme ayant de fortes règles douloureuses et abondantes se tournera logiquement vers le dispositif hormonal. Le DIU est surtout réservé aux femmes déjà mères.

3 de 9

Le préservatif

condoms 2

Le préservatif masculin soit disant efficace à 98% mais qui en vérité ne l’est qu’à 85%, est surtout réservé à la contraception lors de rapports sexuels occasionnels et joue essentiellement le rôle de protection contre les IST. Si vous n’avez pas envie d’utiliser des hormones pour contrôler votre fertilité, songez à cette méthode de contraception.

4 de 9

La pilule

les-methodes-de-contraception-que-toutes-les-femmes-devraient-connaitre-pilule

La pilule reste en tête des méthodes contraceptives les plus utilisées car très fiable –à 91%- malgré ses nombreux inconvénients sur la santé. Toutefois, sa prise quotidienne régulière est préoccupante pour les femmes dont la vie est tout sauf bien organisée. Pilule progestative ou combinée ? Les conseils de votre médecin restent les meilleurs.

5 de 9

L’anneau cervical

les-methodes-de-contraception-que-toutes-les-femmes-devraient-connaitre-anneau-cervical

L’anneau cervical est un dispositif local installé au fond du vagin, il diffuse des hormones contraceptives et reste actif trois semaines. Attention, il peut être expulsé après les rapports sexuels. Aussi, faut-il veiller à le réinstaller rapidement (dans les trois heures). Certaines femmes le considèrent, par conséquent, comme assez gênant. Ce dispositif est pourtant tout aussi efficace que la pilule contraceptive combinée.

6 de 9

Les dispositifs dits sans hormones

les-methodes-de-contraception-que-toutes-les-femmes-devraient-connaitre-preservatif-feminin

Tous les dispositifs comme la cape cervicale, le diaphragme, le préservatif féminin ont l’avantage d’éviter l’utilisation d’hormones. Ils peuvent être mis en place 2 heures avant les rapports sexuels mais réclament une certaine habitude pour les installer efficacement. Autre point à prendre en compte, si une femme a déjà eu des enfants, la cape cervicale s’adapte moins bien au col de l’utérus et son efficacité peut être moindre. Tous ces dispositifs ont une efficacité réelle allant de 80 à 88 %…

7 de 9

Le patch et les injections contraceptives

les-methodes-de-contraception-que-toutes-les-femmes-devraient-connaitre-patch

Le patch et les contraceptifs injectables ont les mêmes inconvénients puisque qu’ils diffusent des hormones. L’estradiol et la progestérone pour les patchs, la progestérone pour les injectables.

Le patch diffuse les hormones au travers de la peau, ce qui en fait un dispositif efficace immédiatement. Première contrainte : il faut le changer une fois par semaine mais attention parfois il se décolle sans qu’on s’en aperçoive ! Deuxième contrainte : il reste visible pour le partenaire ou en piscine…

Les contraceptifs injectables sont efficaces durant trois mois mais contrairement au patch qu’on peut retirer, ils gardent leur effet jusqu’à l’épuisement des hormones injectées.

8 de 9

L’implant sous cutané

les-methodes-de-contraception-que-toutes-les-femmes-devraient-connaitre-implant-sous-cutane

Reste l’implant sous cutané qui diffuse de la progestérone durant trois ans, il peut être retiré avant la date prévue ou remplacé. Il est de la taille d’une allumette et est mis en place par votre spécialiste ou une sage-femme après application d’un gel anesthésiant. Son efficacité est quasi absolue : 99%.

On évitera d’évoquer les méthodes « naturelles » de contraception comme le retrait et l’abstinence périodique peu efficaces -75%- et contraignantes pour une vie de couple harmonieuse.

Alors méthode contraceptive impliquant ou pas des hormones, votre choix doit se porter sur la meilleure solution pour votre santé. D’où la nécessite de consulter un médecin. Ce dernier pourra vous aider à sélectionner la méthode qui correspond le mieux à votre mode de vie mouvementé ou plus organisé… Et par conséquent la plus facile à vivre… Vive la liberté !

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.