Les meilleurs moyens de lutter contre les gaz

Le fait de souffrir de gaz peut vous mettre dans l’embarras. En effet, vous risquez d’être subitement pris d’une envie de roter ou de lâcher un vent. Et comble du malheur, ces gaz s’accompagnent généralement de douleurs abdominales et de ballonnements.

Selon les experts, il est tout à fait normal pour une personne de produire 1 à 4 pintes de gaz et cela, où qu’elle se trouve. Flatulences, qu’elle expulse en moyenne 14 fois par jour. Si vous sentez que vous produisez plus de gaz que d’habitude (rots et pets fréquents ou ventre douloureux et gonflé), il est temps d’opérer quelques changements dans votre style de vie et dans votre régime alimentaire.

Voici quelques mesures à prendre pour lutter contre l’accumulation des gaz intestinaux. En les mettant une à une en pratique, vous arriverez à localiser l’élément coupable qui gène votre organisme.

Source

Évitez de boire de l’eau pendant les repas

En buvant de l’eau pendant les repas, vous diluez le suc (contenu dans votre estomac) dont le rôle est de dissoudre les aliments ingérés. Si vous avez soif, hydratez-vous 30 minutes avant de passer à table pour vous éviter gaz et douleurs abdominales.

Mangez lentement

Vous avez tendance à avaler beaucoup d’air lorsque vous mangez et buvez rapidement. Naturellement, cet air présent en excès (dans votre ventre ou dans vos intestins) va être évacué d’un moment à l’autre par le biais d’un rot sonore. Mangez lentement pour avaler le minimum d’air possible.

  • D’autres habitudes qui vous font avaler de l’air : Si vous souffrez constamment de gaz, il est grand temps de repérer les habitudes qui les provoquent : fumer, mâcher du chewing gum, boire avec une paille…

Cessez de consommer les édulcorants artificiels

En consommant des édulcorants artificiels, vous parvenez à diminuer l’apport en calories. Cependant, cette habitude alimentaire peut favoriser la formation des gaz intestinaux. Les experts affirment que certains types d’édulcorants artificiels peuvent effectivement aggraver les gaz… Ils ajoutent que les sucres-alcools tels que le sorbitol peuvent littéralement transformer votre ventre en usine à gaz.

Évitez les aliments sucrés et les féculents

De nombreuses friandises sucrées et riches peuvent vous faire saliver excessivement et occasionner un surplus de gaz. Les bactéries présentes dans l’intestin se nourrissent des sucres et des amidons ingérées. C’est durant ce processus que les flatulences sont produites.

Limitez votre consommation d’aliments gazogènes

Certains aliments sont connus pour leurs propriétés gazogènes. Pour éviter l’excès de gaz, réduisez votre consommation de poires et de pommes. Les légumes comme les oignons, le chou, les choux de Bruxelles et le brocoli sont également pointés du doigt. Même si c’est assez difficile, profitez-en pour réduire votre consommation de haricots : ils produisent des tonnes de gaz durant la digestion.

Faites bouillir ou cuire les aliments gazogènes à la vapeur

Pour consommer certains des légumes mentionnés précédemment, faites-les soit bouillir, soit cuir à la vapeur. Ces méthodes sont efficaces pour expulser une grande partie des gaz produits par ces aliments.

Ces mesures sont tout ce qu’il y a de plus simple pour mettre un terme aux excès de gaz. Si vos ballonnements et douleurs intestinales persistent, il serait bon d’en informer votre médecin. En effet, certains problèmes médicaux peuvent également impliquer la formation de gaz excessive : l’intolérance au lactose, le syndrome du côlon irritable, les troubles gastro-intestinaux et le cancer du côlon.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.