Le syndrome de cotard : Ce trouble qui vous laisse croire que vous êtes un mort-vivant

Si vous aimez voir les films de zombies déambulant dans les rues, alors ce sujet pourra bien susciter votre curiosité. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à un syndrome bien étrange qui fait croire à des personnes qu’elles ressemblent à des zombies ou qu’elles sont déjà mortes. Ce trouble, appelé le syndrome de cotard, est une maladie extrêmement bizarre et rare. Si vous n’avez jamais entendu parler de ce syndrome, c’est l’occasion de mieux connaître ce trouble, digne d’un film d’horreur.

Le syndrome

Le syndrome de cotard : Ce trouble qui vous laisse croire que vous êtes un mort-vivant 5

Le syndrome de cotard est une dépression mélancolique et un trouble stupéfiant. Les patients atteints de cette maladie éprouvent des délires ou développent de fausses croyances qui les poussent à croire qu’ils sont morts ou qu’ils ont perdu leurs organes vitaux. Dans certains cas, ils peuvent même sentir leur corps en décomposition. Ce qui pousse certains à les assimiler aux zombies. Ce trouble dû à un dysfonctionnement au niveau de deux aires du cerveau, est parfois accompagné par des symptômes de culpabilité, d’anxiété et un sentiment de damnation, ce qui pousse de nombreux patients à se suicider. Paradoxalement, certains patients peuvent aussi avoir des idées délirantes de l’immortalité.

Les risques

Le syndrome de cotard : Ce trouble qui vous laisse croire que vous êtes un mort-vivant 6

Laissés sans soin, ces patients peuvent courir de grands risques. En effet, croyant qu’elles sont déjà mortes, les personnes souffrant du syndrome de cotard ne voient pas l’utilité de manger ni de boire, ce qui conduit à une mort certaine due à une malnutrition. Et avec les sentiments de négativité qui accompagnent toujours ce trouble, beaucoup de personnes décident de mettre un terme à leur vie.

Les personnes sujettes

Le syndrome de cotard : Ce trouble qui vous laisse croire que vous êtes un mort-vivant 7

Les personnes susceptibles d’être atteintes de ce syndrome sont souvent des personnes souffrant d’une psychose comme les schizophrènes, d’une maladie mentale, d’une dépression clinique, de fortes migraines ou d’une maladie neurologique. Les personnes atteintes de ce syndrome présentent souvent une atrophie cérébrale, c’est à dire une diminution de la taille du cerveau.

Les traitements

Le syndrome de cotard : Ce trouble qui vous laisse croire que vous êtes un mort-vivant 8

La prise en charge de ces cas par des professionnels et dans un milieu hospitalier est bien possible. Même s’il n’existe pas un réel traitement à l’heure actuelle, plusieurs personnes ont pu s’améliorer grâce à des antidépresseurs et des antipsychotiques. Une autre solution existe mais qui reste toujours mal vue par les médecins car elle a apparemment des effets secondaires est l’ECT (l’électroconvulsivothérapie). Cette méthode consiste à délivrer un courant électrique au patient afin de provoquer une crise d’épilepsie dite “grand mal”. Cette procédure permet d’obtenir une relaxation intense qui aide au traitement du patient.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.