Quand l’amour est plus fort que la maladie

Melvyn Amrine souffre de la maladie d’Alzheimer, diagnostiqué il y a trois ans de cela, il perd ses souvenirs petit à petit. Doris, sa femme est toujours à ses côtés bien que la tâches soit ardue. Son histoire est touchante car à l’approche de la fête des mères il s’est rappelé d’une chose très importante. En effet, chaque année, et depuis la naissance de leur premier enfant, Melvyn offre à son épouse un bouquet de fleurs pour la fête des mères. Lui qui a besoin d’être accompagné pour sortir de la maison, est sorti seul et a disparu pendant 40 minutes. Doris, inquiète, prévient la police locale qui le retrouve 3 kilomètres plus loin. Le vieil homme refuse de revenir chez lui tant qu’il n’a pas acheté un bouquet de fleurs à sa femme, longue tradition familiale. Touchés, les agents de police aident notre ami à accomplir sa mission. Lorsqu’il revient enfin chez lui, Doris l’attend, inquiète. Elle qui a vu la maladie lui prendre son mari, n’en revient pas. Il s’est souvenu de leur traditon. Touchée, elle dit avoir vu le coeur de Melvyn et qu’elle est maintenant sûre qu’il l’aimait encore. Cette belle histoire nous rappelle que même si le cerveau oublie, le coeur, lui, se souvient!

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.