Kilos émotionnels: quand manger ne nous fait plus du bien 

C’est quoi au juste des kilos émotionnels? Lorsque que nous sommes trop stressés ou même trop en joie et que notre confident premier se trouve être de la nourriture, alors nous sommes de ceux qui mangent les kilos. En effet, il arrive qu’en cas d’émotions difficiles à gérer, la bouffe soit la source de réconfort de certaines personnes. Anodin à première vue, mais pourtant très dangereux pour la santé. De ce fait, la parade émotionnelle en nous nous expose à un comportement alimentaire anormal qui peut se manifester de deux façons distinctes. On peut observer dans un cas une prise de poids excessive du à une forte stimulation de l’appétit. Dans le second, un amaigrissement inexpliqué peut être observable.

Des émotions aux kilos mal gérés…

Kilos émotionnels: quand manger ne nous fait plus du bien  3
Source : https://www.formula12.it/food-news/lo-sapevi-che/voglia-di-cioccolato-conta-fino-a-25-1.1214

Lorsque les émotions sont instables, la conséquence directe c’est le trouble du comportement alimentaire qui se caractérise par une alimentation émotionnelle. On observe chez les personnes touchées un déséquilibre inexpliqué sur le poids: soit elles grossissent, soit elles maigrissent. Ceci en un temps record. Il semblerait que les femmes sont les plus touchées par ce phénomène.

L’anxiété, les émotions négatives et le stress peuvent être les éléments déclencheurs de la prise de poids, soit parce qu’on mange incessamment, soit parce que l’organisme accumule anormalement les calories. Les personnes tombent dans cet état pour se réfugier de leurs mal-être afin de se protéger des dangers réels ou perçus par la situation. Néanmoins, se réfugier dans la nourriture en cas de problème n’est pas forcément la solution idéale. Manger pour oublier ses soucis n’est qu’une consolation illusoire à double tranchant.

Le rapport entre le poids et les émotions met en relief la sélection d’aliments spécifiques consommés en vue de calmer ses préférences alimentaires ou de se consoler simplement.

Selon les états-d’âme ressenties, la personne concernée est attirée par des catégories d’aliments différentes. En cas de stress, colère ou anxiété, elle a tendance à consommer du gras, des chips, des biscuits et d’autres croquants divers. Par Contre, s’il est question de détresse affective, de solitude ou de fatigue, elle se console avec des produits sucrés et gras comme du chocolat, des glaces, des biscuits fourrées…

Comment les éliminer sans régimes ?

Kilos émotionnels: quand manger ne nous fait plus du bien  4
Les kilos émotionnels sont les kilos occasionnés par des inversions psychologiques et des blocages dans le subconscient. Ils ne s’éliminent jamais avec de simples régimes ou du sport quoiqu’ils peuvent être utiles.

La première solution pour s’en sortir est de faire une étude de conscience. Quels sont les blocages psychologiques auxquels fait-on face? Les cibler va mieux aider à les surmonter et les accepter.

Par ailleurs il existe une multitude de thérapies qui peuvent aider à gérer le stress en travaillant sur notre comportement. Entre autre on peut essayer une psychothérapie, l’hypnose ou une thérapie cognitivo-comportementale. Ainsi, ces thérapies vont permettre de savoir comment réagir face aux situations à risques et montrer les meilleures attitudes à avoir. Elles vont vous aider à modifier votre considération pour la nourriture. Il faut rappeler qu’en cas d’émotions insupportables, le problème survient lorsque la nourriture ne remplit pas ses fonctions premières du fait que manger ne dépend plus de notre faim, mais de notre situation du moment.

No Comments Yet

Comments are closed