Je t’aime… Moi non plus ! Comment réagissons-nous après la rupture amoureuse ?

C’est fini… Voila ! Retour à la case « départ », voir même à six pieds sous terre.

La rupture amoureuse, nous l’avons toutes connu. Cette étape douloureuse parait souvent insurmontable, la solitude, le désespoir face à la perte de l’être aimé, la nostalgie des moments de complicité et de plaisir passés à 2 dans un cocon douillet… Bien des idées et des émotions se bousculent laissant place à une amertume sans égale !

Avant de tourner la page, vous passerez forcément par 4 étapes post-rupture. Et les voici !

Le choc

Break up 1 bis

Que la rupture ait été d’un commun accord ou que l’un ou l’autre ait pris la décision de mettre un terme à la relation, la 1ère réaction est l’état de choc. Cela peut durer quelques jours, jamais plus ; c’est l’étape où nous constatons avec dégoût que ce que nous avons construit, les espoirs fondés sur le conjoint, les projets en commun… tout ce que nous avons fondé à 2 n’est plus !

Le déni

Breau up 2

Cette étape est certainement l’amorçage d’une descente aux enfers des plus pénibles, nous essayons de comprendre « pourquoi ? » puis « comment ? » et « pour qui ? » 1000 questions se bousculent. Nous tentons de prendre contact avec l’être aimé, d’avoir des réponses. Nous nous raccrochons à des  promesses, nous essayons de nous convaincre que tout peut s’arranger, que l’amour ne connait ni les problèmes ni les disputes. Cependant les raisons qui nous ont conduits à la rupture sont bien réelles mais l’acceptation est d’autant plus impensable.

La déprime

Break up 3

Aïe … Cette étape est souvent accompagnée de grands moments de solitude, de perte d’appétit (ou de grosses fringales), le sentiment que plus rien ni personne n’a d’importance,  manque de concentration, culpabilité, perte de confiance en soi… Le sentiment de ne jamais pouvoir s’en remettre. Lamartine avait raison « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. ». Sans l’être aimé, plus rien n’a de sens. Le corps et l’esprit font un vrai travail de deuil !

Conseil de Rouge Framboise : Vivez cette étape, aussi pénible soit-elle, il est important de marquer la fin par un deuil. Comme pour toute chose, c’est une étape qui fini par passer, elle peut prendre du temps comme ne durer que quelques jours. Ne la refoulez pas l’essentiel est de la vivre !

L’acceptation

Girl jumping into the sunshine

Quelques jours sont passés, la vie a suivi son cours. Les choses se tassent, les émotions s’apaisent, vous vous rendez à l’évidence que l’  « ex » (on peut l’appeler comme ça maintenant) ne reviendra plus et que ce n’est pas plus mal. Vous reprenez gout à des passions que vous avez abandonné, vous voyez vos amis plus souvent et vous composez au mieux avec votre nouvelle vie. Comme après un hiver très rude, le printemps est là ! Vous avez l’impression de revivre, la souffrance s’est amenuisée et aujourd’hui vous vous apercevez que vous êtes un être à part entière avec son indépendance, sa liberté mais surtout son bonheur. Vous créez votre propre bonheur et vous ne comptez plus sur personne pour vous l’apporter. Il est temps de se reprendre en main, de vous débarrasser de cette négligence qui vous a habité pendant une période, changez de garde-robe, pratiquez des activités sportives, sociales, culturelles… rayonnez !

Certes à cette étape il est assez difficile de retrouver une personne à aimer, il vaut parfois mieux attendre quelqu’un à la hauteur de vos espérances. A ce moment vous ne savez pas vraiment ce que vous recherchez, mais une chose est sûre ; vous savez exactement ce que vous ne voulez plus jamais !

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.