Le fondateur de FACEBOOK est complètement fan de son concept

Après avoir appris la naissance imminente de son fils, ce récent père a lancé le buzz du moment sans en avoir l’intention. Et Mark Zuckerberg en a été complètement fan. « Nicolas Lemonnier », un jeune monsieur de la banlieue de Nantes en France a eu une idée de génie après avoir récemment repris la course après un long arrêt.

Qui est Nicolas Lemonnier ?

Nicolas Lemonnier est un trentenaire pas vraiment Geek, qui mène une vie tranquille dans la banlieue de Nantes en France. C’est un Ostéopathe réputé et qui est un très grand fan et pratiquant de la course à pied.

L’origine du Buzz !

Le fondateur de FACEBOOK est complètement fan de son concept 6

Mardi 7 Juillet 2015, le jeune trentenaire apprend qu’il va devenir bientôt papa. Et c’est tout naturellement qu’il décide de se remettre à courir pour être en bonne forme, et être capable d’assister sa femme lors de cette épreuve difficile. Avec ses espadrilles oranges aux pieds, et son cabas, le jeune nantais foule le pavé et ramasse tout ce qu’il trouve sur son chemin. Et cela part de la simple cannette jusqu’au sac à frites usagé ! À force de voir des ordures dans les parcs et les ruelles, il a fini par commencer à les ramasser et par publier cette initiative sur Facebook pour montrer l’impact positif que chacun peut avoir sur sa ville, son pays, et sa planète. Depuis son premier cliché, Nicolas Lemonnier est devenu le chouchou d’un des hommes les plus puissants du monde, Mark Zuckerberg.

Et Mark Zuckerberg dans tout ça?

Le fondateur de FACEBOOK est complètement fan de son concept 7

Évidemment, si vous aviez dit à Nicolas qu’un jour, le seul, l’unique« Zuckermachine » allait l’appeler, il aurait rigolé. Pourtant il l’a fait. Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, l’homme puissant aux 84 millions de fans, l’a contacté et envoyer une équipe Facebook pour réaliser un film sur son initiative. Le 24 Décembre, Mark Zuckerberg a pu faire un très bon cadeau au jeune nantais, en publiant la vidéo sur son profil personnel, qui est suivi par 83 millions de personnes. Mieux que ça, Mark Zuckerberg aurait demandé à l’équipe de tournage de lui ramener un t-shirt Run Eco Team. Quoi de mieux que ça comme cadeau de Noêl ?

Le début de l’histoire !

Le fondateur de FACEBOOK est complètement fan de son concept 8

« Un soir, un paquet de cigarettes m’accroche l’œil. Je le vois comme je vous vois, ce paquet moitié écrasé avec « fumer tue » tamponné dessus. Le monde que je veux pour mon gosse, c’est pas ça. Pas ces paquets vides sur mon chemin. Pour la première fois de ma vie, je m’arrête de courir pour ramasser un déchet. Et je le mets dans mon sac à dos. » Le lendemain, rebelote. Idem le surlendemain. Son geste devient systématique. Le sportif retrouve sa forme, le bébé va naître, il dépollue la nature. Pour ce petit être. Le tout nouvel engagement écologico-sportif de Nicolas a commencé par séduire ses copains. Un cliché posté le 4 décembre 2015, et des dizaines de réactions affluent. Ne pas jeter les déchets sur la voie publique ne va pas de soi visiblement. Nicolas flaire le coup de génie et crée dans la foulée un groupe : Run eco team.

Un concept puis une association !

Le fondateur de FACEBOOK est complètement fan de son concept 9

Un run = un déchet. C’est la page qu’avait lancé Nicolas Lemonnier en se basant sur le concept qu’il avait créé. Une association, après cela allait voir le jour avec marque déposée.

Mark Zuckerberg : Les premiers contacts !

Le fondateur de FACEBOOK est complètement fan de son concept 10

Puis arrive le texto de Mark sept mois plus tard, le 14 juillet. Toujours présent dans son téléphone portable. Un trophée. Il s’en rappelle comme si c’était hier. « Il était presque minuit. Je m’apprêtais à servir le dessert à des amis venus dîner à la maison. Le portable vibre. Je regarde. Je lis : « J’adore ce que vous faites ». Je n’en reviens pas. ».

La visite de l’équipe !

C’est connu , Les Américains ne font pas les choses à moitié quand ils aiment un concept. Joyce, Ray, Zippy et Zac. Voilà l’équipe de yankees qui débarque de Californie, en plein mois de décembre, réaliser le film de sa vie. Des garçons très cool, et professionnels, qui ont déjà tourné pour Barack Obama. « Ils m’ont demandé de courir dans la brume et ramasser des détritus devant la caméra. Je l’ai fait. J’ai pleuré quand ils sont partis ». Après lui avoir rendu visite, l’équipe réalise un petit film vantant les mérites du concept de ce « Frenchie » qui a inventé une nouvelle manière de se faire plaisir et de réserver un meilleur lendemain pour nos petits bouts de choux.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.