Faut-il ou non restreindre sa liste d’amis pour être plus heureux?

1 de 5

Si certains trouvent la plénitude dans une pléthore d’amis, d’autres par contre se contentent aisément d’un petit groupe restreint d’amis très proches. Selon une étude effectuée en 1993 par Robin Dunbar, un anthropologue britannique, l’être humain ne peut pas dépasser un certain nombre de relations sociales. Selon ladite analyse, le cerveau humain n’est capable que de concevoir d’étroites relations avec un maximum de 150 personnes. À cette limite physiologique, on ne devrait donc plus parler de proximité et d’attachement.
Sur nos comptes Facebook, Instagram ou même Snapchat, nous avons un nombre illimité d’amis et des gens qui nous suivent. Mais peut-on vraiment définir ce type de lien comme étant des relations durables et vraies? Peut-être il serait judicieux de redéfinir la notion d’amitié.

2 de 5

Le nombre Dunbar

Faut-il ou non restreindre sa liste d’amis pour être plus heureux? 7
source: https://www.francetvinfo.fr/internet/reseaux-sociaux/avoir-plus-de-150-amis-est-impossible-selon-une-etude_1277431.html

Dans la pyramide des besoins d’Abraham Maslow, l’un des éléments importants pour atteindre la satisfaction est le besoin d’appartenance. En effet, chaque homme, ou qu’il soit et qui qu’il soit a besoin de s’identifier à un groupe.
Selon l’expérience de Robin Dunbar, le cerveau humain dans sa conception anatomique, ne peut concevoir tout au plus que 148 relations sociales avec lesquelles l’homme peut simultanément entretenir rapports mutuels. Pour espérer être heureux au sein d’un groupe, il ne faudrait donc pas dépasser cette limite là.
En effet, le mot amitié trouve toute sa quintessence dans la qualité même des relations établies. Or, il n’est pas possible de tisser des relations étroites, sincères et amicales avec une multitude de personnes en même temps.

3 de 5

Le mythe des réseaux sociaux

Faut-il ou non restreindre sa liste d’amis pour être plus heureux? 8

Contrairement aux images conçues sur les médias sociaux, ces derniers ne permettent pas toujours de construire une grande base de données d’amis.
Une étude récente publiée dans le Royal Society Open Science montre que les réseaux sociaux ne sont pas utiles pour se faire plus d’amis. Il est vrai que d’une certaine façon les nouveaux moyens de communication avec l’avènement d’internet permettent d’écraser le temps et la distance. Toutefois, cela n’échappe pas pour autant à la règle du nombre Dunbar.
Sur nos milliers d’amis, combien est-on capable de reconnaître dans la rue, avec combien a t-on déjà déjeuné, combien connaissent notre famille et nos proches, combien nous connaissent véritablement? Que ce soit pour une amitié virtuelle ou physique, le cerveau ne peut pas s’attacher à plus de 150 personnes. L’avènement d’internet permet donc simplement de multiplier les interactions sociales, mais pas de nouer des relations sincères et épanouies. Un nombre d’amis illimité n’est donc pas un gage de bonheur.

 

4 de 5

Vaut mieux avoir un seul ami sur qui compter que 100 qui disparaissent à la moindre détresse

Faut-il ou non restreindre sa liste d’amis pour être plus heureux? 9

Le plus important n’est pas d’avoir 10 000 amis mais d’avoir des gens sur qui compter pour partager ses joies et ses pleurs. Loin du fait de n’être pas sociable, limiter ses relations sociales pourrait avoir des effets positifs sur le bien-être émotionnel. Ne dit-on pas que l’ami de tout le monde n’est pas ton ami? On pourrait se leurrer à avoir plusieurs potes pour être plus heureux, mais en réalité ce n’est pas toujours le cas. C’est vrai, plus on est des fous, plus on s’amuse. Cependant, doit-on compter sur ces amis que pour des moments de détente? Ceux là ne sont là que temporairement, le temps d’une soirée, d’une sortie, sans plus. Ces relations ne sont que superficielles dans le fond.
Il n’y a pas un nombre d’amis officiel à avoir. Ce qu’il faut surtout rechercher c’est la qualité et non la quantité.

5 de 5

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.