// COVID-19 : Symptômes, Risques Et Contamination Chez L'enfant - Page 2 • Rouge Framboise

COVID-19 : Symptômes, risques et contamination chez l’enfant

Quels symptômes du coronavirus chez les enfants ?

Dans la majorité des cas, les enfants positifs au Covid-19 ne développent pas de symptômes de la maladie ou ne présentent que de légers symptômes. Les cas graves nécessitant une hospitalisation sont très rares.
En général, les symptômes chez l’enfant sont similaires à ceux de la population générale, soient :


• Fatigue inexpliquée
• Maux de tête en dehors d’une pathologie migraineuse connue
• Perte soudaine de l’odorat ou du goût, sans congestion nasale
• Altération de l’état général
• Diarrhée
• Vomissements
• Fièvre isolée chez l’enfant de moins de 3 mois.


La fièvre, la toux et les problèmes respiratoires sont les symptômes les plus communs chez les enfants infectés. Certains souffrent aussi de mal de gorge, de douleurs musculaires, d’écoulement nasal, de diarrhées, de vomissements ou de perte d’odorat et de goût.
Chez certains enfants positifs au Covid-19, les médecins ont observé des tâches ressemblant à des engelures sur les orteils et les doigts qui peuvent être accompagnés d’une sensation de brûlure. Il s’agit de tâches sans risque pour la santé, qui disparaissent seules avec le temps. Il est utile de rappeler que la présence de ces tâches ne signifie pas automatiquement qu’un enfant est porteur du virus.


Une forme rare de la maladie chez les enfants
Certains enfants, testés positifs au COVID-19, ont présenté des symptômes similaires à ceux de la maladie de Kawasaki : douleurs abdominales, troubles gastro-intestinaux et inflammation cardiaque. Les analyses sanguines réalisées sur ces enfants ont détecté des signes d’inflammation importante.
Selon le Programme canadien de surveillance pédiatrique (PCSP), il existerait même un lien entre la pandémie de COVID-19 et la maladie de Kawasaki. Il faut donc rester vigilant car le cas des enfants atteints peut se détériorer très rapidement, causant des séquelles au cœur si la maladie n’est pas traitée rapidement.
Rappelons toutefois que ce genre de complication est très rare et qu’une prise en charge rapide des enfants touchés permet d’éviter les complications.

No Comments Yet

Comments are closed