Connaissez-vous les mystères cachés de l’épilation?

Contrairement aux idées reçues, les hommes préhistoriques n’étaient pas toujours recouverts de poils. Les prêtres et les pharaons dans l’Égypte ancienne étaient des adeptes de l’épilation intégrale. Ceci étant perçue comme symbole de pureté.
A l’époque, la pilosité était un signe d’impureté. Il n’était donc pas digne pour un l’homme d’avoir des poils au risque de ressembler à un animal.

Ceci nous fait réaliser que ce qu’on prenait pour un phénomène de mode actuel, n’est en faite qu’une vieille pratique historique revisitée. L’épilation est donc une vieille méthode ancestrale.

Une routine beauté ancestrale

Connaissez-vous les mystères cachés de l’épilation? 4

Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, l’épilation n’est pas une pratique née de la modernité. Depuis bien des siècles avant nous, les femmes s’épilaient déjà dans l’Antiquité! Ça vous étonne?
A cette époque, l’épilation se faisait même déjà bien avec des crèmes dépilatoires! Celles qui nous ont précédés des siècles avant avaient déjà mis au point ce procédé auquel nous sommes des adeptes aujourd’hui. Comme quoi, il n’y a vraiment rien de nouveau sous le soleil. Lavoisier avait bien raison lorsqu’il disait que rien ne se perdait. Ni ne se créait d’ailleurs. Par contre, tout se transformait!
Si l’épilation était déjà de mise à ce moment, les moyens et les ingrédients utilisés aussi étaient en vigueur. Entre les crèmes dépilatoires, la cire, les rasoirs, les pinces, rien n’était laissé au hasard.

L’épilation était un critère de séduction pour les femmes

Connaissez-vous les mystères cachés de l’épilation? 5

Une enquête qui avait été réalisée par Ipsos pour le compte de Nair portait sur les opinions des Français face à l’épilation. A l’issu de cette enquête, plus de 74% des sondés ont avancé que pour être séduisante, une femme devait s’épiler.
Il faut croire que cette pratique n’est plus vraiment liée à l’hygiène. Elle très fortement rattachée à un besoin d’esthétique.
En tout cas, les femmes qui s’épilaient dans l’Antiquité l’avaient déjà bien compris avant nous. Pour plaire aux hommes, elles devaient non pas simplement soumises au sens propre du terme. Elles devaient vraiment être douces… à tous les niveaux! Ou plutôt tous les endroits! D’où leur épilation!

Toutefois, l’épilation féminine serait aussi d’usage pour marquer une différence entre les hommes et les femmes comme ce fut dans la Grèce Antique.

La pilosité masculine, entre virilité et pouvoir

Connaissez-vous les mystères cachés de l’épilation? 6

Si aujourd’hui on rencontre des hommes qui fréquentent des salons de beauté au même titre que les femmes, c’est la preuve que les tendances évoluent avec le temps.
La symbolique autour de la pilosité masculine est assez complexe.

En fonction des différentes sociétés à travers différentes époques, le poil est quand même considéré comme un symbole de virilité et de puissance. Les pharaons dans l’Egypte ancienne par exemple se rasaient complètement le menton pour en poser une postiche. Ce qui était, dans le temps, considéré comme un attribut des dieux et marquaient leur souveraineté.
Dans le Proche-Orient par contre, la barbe c’est le symbole du pouvoir et de la sagesse.
Chez les Mérovingiens, la pilosité caractérisait la virilité, la force et la fertilité.
Quoiqu’il en soit, aujourd’hui, l’épilation est désormais appréciée autant par la gente féminine que la gente masculine.

 

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.