Comment vérifier par vous-même si vous avez un cancer de la peau ?

Est-ce que vos grains de beauté sont dangereux ?

Si vous n’avez pas encore pris de rendez-vous avec le dermatologue pour un contrôle, il est temps de le faire ! Le cancer de la peau est la forme de cancer la plus répandue aux États-Unis (près de cinq millions d’Américains sont traités annuellement). Selon la Skin Cancer Foundation, une personne sur cinq est touchée par cette maladie. C’est pour cela qu’il faut se montrer particulièrement attentif.

Vous avez déjà consulté un médecin ? C’est une bonne chose de faite. Mais, il ne faut pas pour autant négliger votre peau tout le restant de l’année (Désolé !). Il est important de surveiller vos grains de beauté pour noter le moindre changement.

Si vous êtes en bonne santé et si vous n’avez pas d’antécédents, demandez à votre dermatologue à quelle fréquence vous devez vérifier par vous-même vos grains de beauté, dit Debra Wattenberg, dermatologue à l’American Academy of Dermatology. Par contre, si vous avez un grand nombre de grains de beauté, il serait judicieux de les contrôler vous-même 2 à 3 fois par an en plus de votre examen annuel, dit-elle.

est-ce-que-vos-grains-de-beaute-sont-dangereux

Voici comment vous devez vous y prendre : Déshabillez-vous dans un endroit bien éclairé. « Commencez par contrôler votre cuir chevelu, en écartant vos mèches de cheveux pour l’examiner de près», dit-Wattenberg. « Passez ensuite à votre visage. Regardez sous votre nez et derrière les oreilles. Descendez vers votre cou et regardez vos bras, vos aisselles et l’arrière de vos bras. Passez à votre poitrine, à l’abdomen, au bassin puis à vos parties intimes. Ensuite, asseyez-vous pour vérifier vos pieds. Regardez la zone entre vos orteils, ainsi que sous vos ongles. Pour finir, demandez à votre compagnon ou à votre ami de contrôler l’arrière de vos jambes, vos fesses, le dos et toutes les portions de peau auxquelles vous n’avez pas accès. Si vous êtes seul, pensez à utiliser un miroir. C’est généralement au niveau du dos que les gens repèrent le ou les mélanomes, » dit Wattenberg.

Bien que rien ne puisse remplacer l’œil avisé d’un professionnel de la santé, vous devez apprendre à connaître votre peau dans ses moindres détails. Votre vigilance pourrait vous sauver la vie.

Source

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.