Comment conserver des fruits et des légumes frais pendant des mois sans réfrigérateur ? 

1 de 5

Surprenant, mais vrai ! Du temps de nos ancêtres, c’était chose courante puisqu’il n y avait pas moyen de manger des fruits et des légumes en dehors des saisons douces. Ils ont donc mis au point un système leur permettant de conserver leur récolte bien fraîche pendant des mois entiers.

Si depuis l’invention du réfrigérateur et du congélateur, le problème ne se pose plus, il serait tout de même intéressant de mettre cette technique à l’ordre du jour. Pourquoi ? Tout simplement à cause de la hausse du prix des fruits et des légumes en automne et en hiver.

Voici les étapes à suivre pour conserver vos aliments frais sans avoir à les stocker dans un réfrigérateur.

2 de 5

Le concept

comment-conserver-des-legumes-frais-pendant-des-mois-sans-refrigerateur-1

Si vous vous posez des questions par rapport à la technique que nous allons vous présenter, sachez qu’il s’agit tout simplement de reproduire un cellier à l’ancienne. Historiquement, ce dernier se trouvait dans le sous-sol des maisons. Si vous disposez d’une cave chez vous, mettez-la à contribution pour réaliser votre réfrigérateur artisanal. Si ce n’est pas le cas, pensez à construire un petit abri de jardin bien ventilé dont la température serait assez basse et qui disposerait d’un bon niveau d’humidité.

3 de 5

Comment vous y prendre ?

comment-conserver-des-legumes-frais-pendant-des-mois-sans-refrigerateur

En effet, pour que vos aliments restent bien frais, vous devez équiper votre cellier improvisé d’une bonne ventilation : une bouche d’aération à ras le sol pour l’entrée d’air et une deuxième bouche jouxtant le plafond pour la sortie d’air. S’il est aussi important de faire circuler l’air dans un cellier, c’est pour évacuer les différents gaz émanant des fruits et légumes. Ce sont ces gaz qui accélèrent la maturation des aliments stockés.

Pour ce qui est de la température, elle doit varier entre 0 et 10°, c’est pour cela qu’il est conseillé d’aménager votre cellier dans une cave ou de le creuser dans le sol de votre jardin.

Le niveau d’humidité de votre cellier doit, quant à lui, être assez élevé (90%) pour constituer un milieu parfait pour la conservation des fruits et légumes. Pour augmenter le taux d’humidité, vous pouvez ensevelir vos aliments sous de la sciure de bois mouillée. Si votre cellier est beaucoup trop humide, posez des bols plein de sel dans les 4 coins de la pièce.

4 de 5

Quels aliments pouvez-vous y stocker ?

comment-conserver-des-legumes-frais-pendant-des-mois-sans-refrigerateur-2

Vous pouvez mettre dans votre cellier de nombreux fruits et légumes. Les aliments qui se conservent mieux sont, bien entendu, les légumes sous-terrains ou les légumes-racines comme les carottes, les oignons, les navets, les betteraves…

Vous pouvez également mettre de côté des tomates, des concombres, des choux-fleurs… si vous les disposez dans des cagettes en bois et que vous les recouvrez de papier ou de sciure humide.

Voilà, vous savez maintenant quoi faire pour réaliser votre propre cellier !

5 de 5

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.