Ces informations importantes sur les sous-vêtements qu’on balaie toujours du revers de la main

Depuis la tendre enfance, nos parents nous ont appris à porter des culottes sous nos vêtements. Ceci étant souvent dans l’objectif de protéger ses zones intimes.

Nous en mettons si souvent qu’évoquer la question de s’en débarrasser expose aux critiques négatives. Et pourtant, ne pas mettre de caleçon comporte de nombreux avantages. Tant sur le plan physique que médical.
Les médecins ne cessent de faire des recherches sur les impacts que comporte le port de certains sous-vêtements. On aura beau dire que porter des tangas est dangereux pour la santé, on aura toujours autant de mal à s’en débarrasser.
Parmi les restrictions importantes à ce sujet que nous balayons presque souvent toutes du revers de la main, nous vous en présentons 6.

Rester nue est parfois mieux

Ces informations importantes sur les sous-vêtements qu’on balaie toujours du revers de la main 7
source:https://www.presslakay.net/page/53/

Que ce soit pendant la journée ou pour dormir, il est recommandé de mettre sa culotte de côté de temps à autres.

D’un point de vue médical, ne pas en mettre nous prévient le risque de contracter certaines infections génitales, ou de les aggraver si on en souffre déjà. En effet, les champignons et les bactéries prolifèrent plus rapidement dans les zones humides, chaudes et sombres comme c’est le cas dans nos sous-vêtements. Si on souffre de vaginite, on aura ainsi moins de sensation d’inconfort sans dessous.

De même, dormir nu est également mieux si on transpire souvent pendant la nuit pour éviter la formations des bactéries pathogènes.

Les sous-vêtements serrés sont à bannir

Ces informations importantes sur les sous-vêtements qu’on balaie toujours du revers de la main 8
source:https://sympa-sympa.com/inspiration-conseils/13-informations-sur-les-sous-vetements-que-la-plupart-des-personnes-ignorent-762010/

Lorsque les culottes que l’on porte sont plus petites que notre taille d’origine, cela provoque des troubles de la circulation sanguine, mais cause aussi des irritations.

Si vos dessous laissent toujours des marques sur votre peau c’est qu’ils sont serrés.
Or les spécialistes de la santé avancent que les personnes qui portent les sous-vêtements trop justes ont beaucoup plus de chance de souffrir de candidose que d’autres. Elles risquent également de développer certaines infections des voies urinaires.

Les culottes anti-bactériennes altèrent l’équilibre hormonal

Ces informations importantes sur les sous-vêtements qu’on balaie toujours du revers de la main 9

Les sous-vêtements antibactériens promettent d’éliminer les mauvaises odeurs vaginales chez la femme. Le problème avec ce type de culottes ce sont les produits avec lesquels sont fabriqués les tissus. Ils sont faits à base d’ions d’argent ou du triclosan.

Les gynécologues déconseillent leur utilisation car cela pourrait comporter des risques sur la santé intime de la femme. Ils mettent ainsi en garde contre les effets nocifs et allergiques que ces derniers peuvent causer chez celles qui veulent en utiliser.

Le port des gaines perturbent la circulation sanguine

Ces informations importantes sur les sous-vêtements qu’on balaie toujours du revers de la main 10
source:https://sympa-sympa.com/inspiration-conseils/13-informations-sur-les-sous-vetements-que-la-plupart-des-personnes-ignorent-762010/

Pour affiner leur taille, de nombreuses femmes font souvent recours à la lingerie gainante. Si le rendu est parfait visiblement, on ne pourra en dire autant de l’intérieur.
Ce type de vêtements compriment la chaire, ralentissant la circulation sanguine dans les différentes parties du corps. Cela peut aussi engourdir certains membres, jusqu’à causer des pincements nerveux.
La majorité des sous-vêtements gainants peuvent être difficiles à enlever. Ce qui peut raviser de faire un tour dans les toilettes au besoin. Or, résister à l’envie d’uriner est très dangereux pour la santé de l’appareil urinaire. L’idéal serait donc de s’en passer au maximum.

Utiliser des sous-vêtements spécifiques pour ses activités sportives

Ces informations importantes sur les sous-vêtements qu’on balaie toujours du revers de la main 11
source:https://www.velo101.com/magazine/article/test-de-sousvetements-odlo-pour-femmes–19696

Nous choisissons nos sous-vêtements au quotidien en fonction de leur style, mais aussi en tenant compte de notre style vestimentaire et de leur confort.
Si on préfère porter des slips en coton pour préserver au maximum sa santé intime, ils ne sont pas plus adaptés pour aller en salle.
Il vaudrait mieux opter pour des brassières et des collants fabriquées à partir des matières plus résistantes qui luttent contre la chaleur et l’humidité et mettent à l’abri des démangeaisons et autres désagréments intimes.

 

Changer régulièrement les sous-vêtements

Ces informations importantes sur les sous-vêtements qu’on balaie toujours du revers de la main 12
source:https://bodyaware.com/blogs/news/toss-em-or-keep-em

Peu importe la manière dont on lave nos sous-vêtements, il est quasi impossible de tuer tous les microbes présents dessus. Les micro-organismes pathogènes qui élisent domicile dans nos culottes résistent plus ou moins aux différents détergents utilisés. Ainsi, ils peuvent vivre de longs mois durant sur les culottes.
Si la plupart d’entres eux ne sont pas nocifs, ce ne sera pas le cas des staphylocoques ou du E. coli.
Il est recommandé de faire le tri dans ses dessous ne serait-ce qu’une fois dans l’année. Qu’ils soient encore bons ou pas, on doit s’en débarrasser quand même.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.