Burn-out amoureux, quand l’amour nous épuise…

1 de 4

Au sens propre du terme, le burn-out signifie «se consumer». Burnout, burn out, syndrome de l’épuisement ou la maladie de l’homme efficace… Une multitude d’appellation au travers desquelles on pourrait aisément se perdre. Très souvent associé à l’univers professionnel, il se définit par un état de fatigue émotionnel, mental et physique qui se manifeste par une baisse de productivité et de motivation après des mois ou des années de surmenage et de surenchère. Les personnes touchées manifestent ainsi des états d’anxiété, d’irritabilité, des troubles du sommeil, de la mémoire et de l’attention.

Mais est-il seulement relié au monde professionnel? Il existe de nombreuses personnes en couples ou célibataires qui traversent des moments similaires au cours de leur vie amoureuse. Avec le temps, les sentiments finissent parfois par avoir raison de nous. Entre baisse de libido, crise d’anxiété, irritabilité, fatigue et tristesse, un épuisé sentimental peut rapidement être confondu à quelqu’un de dépressif. Le burn-out amoureux se manifeste tant sur le plan physique que émotionnel.

2 de 4

Les symptômes du burn-out

Burn-out amoureux, quand l’amour nous épuise… 7
Source : https://www.welingelichtekringen.nl/wetenschap/781061/de-grootste-pestkoppen-voor-vrouwen-op-het-werk-zijn-andere-vrouwen.html

Comment reconnaître que vous êtes en situation de dépression affective? Il est vrai que chaque couple traverse des crises aux quotidiens, des prises de tête par ci par là, mais rien de bien alarmant puisqu’au final on finit par temporiser. Mais alors quand s’inquiéter?

Il existe de nombreux signes qui doivent mettre vos sens en alerte.

Le simple fait de penser à votre partenaire, à son comportement et à ses mots vous empêche de dormir; vous vous irritez pour un oui ou non; vous avez l’impression d’être incomprise et de vivre avec étranger; vous vous disputez continuellement et vous reprochez un tas de chose… Quand vous êtes à la maison, vous devenez triste et anxieuse, vous posant des tonnes de questions sur vous et l’autre… Plus rien n’est comme avant, vous le savez, mais vous n’avez plus envie de fournir d’effort. Vous êtes découragée, rien ne se passe comme vous aurez voulu…

C’est le moment d’accepter la réalité: vous êtes en proie à un burn out amoureux. Pour le cas des célibataires, il se manifeste par un répulsion des relations amoureuses. L’amour ce n’est par nous. On a été si déçu avant qu’on ne veut plus prendre de risque de peur d’être rejeté, trompé et abusé. On se dit que l’amour n’existe pas et on décide de ne plus aimer. Ils sont tous les mêmes, n’en valent pas la peine, vaut mieux être seul que mal accompagné.

3 de 4

Entre rêve et  désillusion

Burn-out amoureux, quand l’amour nous épuise… 8
Source : https://www.psychologue.net/articles/la-crise-existentielle-de-couple

Sur le plan affectif, le burn-out naît des crises quotidiennes dans le couple. La passion enflammée du début a laissé place au ressentiment et à la déception. Plus on a cru en l’amour éternel, plus on a idéalisé l’autre et plus on tombe des nues en découvrant ses défauts et ses limites. On développe alors une réelle aversion pour sa relation. Tout est vu et ressenti d’un point de vue négatif. L’accumulation des frustrations et des insatisfactions donne ainsi naissance à un désintérêt pour la relation.

En effet, les amants se retrouvent face à des réalités auxquelles ils ne s’attendaient pas, mais également aux défauts et aux exigences de chacun. Plus on a eu l’impression d’être tombé sur la perle rare, plus le burn-out est profond. On n’en vient à réalisé que l’amour ne rend pas toujours heureux. Au pire des cas, on finit même par se demander si on aime encore véritablement l’autre. C’est alors qu’on tombe dans le chaos affectif et la désillusion. On a le sentiment d’avoir été pris au piège. Aucune solution  n’est possible, tout est cassé. Entre incompréhension et indécision, on sombre littéralement sans savoir quoi faire. Désespéré et désœuvré, on ne voit aucune issue, pas même celle de rompre. Le verdict est amère: on n’est simplement plus heureux en couple.

Entre rupture et réconciliation

Burn-out amoureux, quand l’amour nous épuise… 9
Source : https://www.life.hu/intim/20180417-pilat-gabor-a-felelemrol.html

Une crise de burn-out mal gérée finit malheureusement par conduire à la séparation. Lorsqu’aucun des amants ne veut fournir des efforts et décide de camper sur ses émotions, la seule issue possible est de rompre. Cependant, rien est parfait dans une aucune relation du monde. Si on est arrivé à tomber dans cette situation puérile, c’est bien parce qu’on a négligé certains facteurs importants dès le début. On se mettant en couple, chacun vient avec ses attentes, ses expériences de la vie passée, ses rêves et ses craintes. Le problème survient lorsque l’un refuse de faire des compromis et  refuse de s’accommoder aux attentes de l’autre.

Pour prévenir un épuisement affectif, il faut prendre conscience des attentes du couple, en faire une analyse “swot” afin de se positionner par rapport à l’autre. Il faut surtout positiver et se dire que tout n’est pas toujours rose, nul n’est parfait en soi et accepter de recevoir de l’autre que ce qu’il peut nous donner. A défaut de changer le monde il faut parfois changer l’ordre de ses idées. Au besoin il est possible de recourir à des thérapies de couple pour mieux comprendre les contours de la question en terrain neutre. Disons-le, le véritable travail commence par soi-même. Il faut apprendre à lâcher prise et se remettre un temps soit peu en cause et revoir nos attentes personnelles. Chaque relation connaît des hauts et des bas alors faut apprendre à faire profil bas.

4 de 4

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.