7 aliments faussement accusés d’être mauvais pour la santé

Sel

Depuis très longtemps il a été dit que la consommation de sel est la base de certaines maladies comme l’hypertension artérielle, les problèmes cardiaques et rénaux etc.

Et même si tout est bon avec modération, les études menées dans les années 2000 ne montrent aucune corrélation directe entre la réduction de votre consommation de sel et le fait de souffrir d’hypertension ou de maladie cardiaque. Au contraire, lorsque nous arrêtons de consommer du sodium, notre corps libère des hormones et des enzymes qui font augmenter la pression artérielle.

Ce n’est pas non plus une raison pour en abuser.

 

Oeufs

On a demandé aux gens de limiter leur consommation d’œufs en raison du cholestérol et de sa capacité à obstruer les artères et à augmenter le risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et de diabète.

Cependant de récentes recherches prouvent qu’il existe en réalité 2 types de cholestérol et les œufs contiennent le bon. En outre, ils sont riches en fer et en protéines et en antioxydants qui protègent contre les troubles oculaires liés à l’âge.

 

Popcorn

On n’aime tous les pop corn . D’autant plus lorsque nous allons au cinéma, nous ne pouvons pas nous empêcher d’en prendre pour grignoter pendant le film.

Pendant de très nombreuses années, notre fidèle partenaire de cinéma était considéré comme de la malbouffe.

Cependant, il a été découvert que le pop-corn contient plus d’antioxydants que de fruits et de légumes. Et des études montrent que les polyphénols réduisent le risque de maladie cardiaque et de cancer. Mais assurez-vous qu’il ne contient pas d’arômes artificiels ajoutés. C’est mieux de le faire à la maison!

 

Café

La mauvaise réputation du café n’est plus a refaire .

Toutefois, des études récentes montrent que la consommation de café entraîne en réalité une diminution des taux de cardiopathies et de décès prématuré. On a également constaté que les buveurs de café étaient moins exposés à des maladies telles que la cirrhose du foie, le diabète de type 2 et même à des affections neurologiques telle que la maladie d’Alzheimer.