Accoucher à 40 ans: pour ou contre?

Les analyses publiées par l’Insee en 2009 avançaient que l’âge moyen de la maternité en France environnait les 31,3 ans pour Paris et 29,7 pour l’Ile-de-France. En 2017, on stagnait en moyenne à 30,6. Accoucher entre 28 et 35 ans serait donc l’âge idéal de la maternité.
A partir de 40 ans, la grossesse est dite tardive. Toutefois, il n’est pas impossible de connaître un enfantement heureux à cet âge. Le bon développement d’une grossesse dépend de plusieurs paramètres autres que les processus biologiques liés au vieillissement tels que les conditions sociales, financières et psychologiques.
Etes-vous pour ou contre l’accouchement au-delà de 40 ans?

POUR : plus d’expérience et de maturité

Accoucher à 40 ans: pour ou contre? 5Tomber enceinte à partir d’un certain âge peut comporter des risques médicaux sur la santé de la maman. Parlant d’instinct maternel, il est presque inné en toute femme. Celle de 20 ans ne ferait donc pas une moins bonne mère qu’une autre autre de 35 ans.
Cependant, le paramètre à prendre en compte est le fait que la décision de faire un enfant à 40 et plus est une décision richement mûrie.
Les femmes sont beaucoup plus épanouies et plus averties. Elles éduquent leurs enfants avec plus d’assurance et de sagesse. De plus, elles sont émotionnellement préparées aux risques et aux changements encourus avec la grossesse.

POUR : Plus de stabilité financière

Accoucher à 40 ans: pour ou contre? 6
source: https://femmesdetunisie.com/brigitte-nielsen-54-ans-a-accouche-de-son-5e-enfant/

Les femmes ayant atteint la quarantaine sont en général plus épanouies financièrement. A cet âge, on a déjà une carrière professionnelle bien assise et des revenus plus stables.
Ceci étant, tout est prêt d’avance pour assurer tous les soins de l’enfant dès la naissance. Elles ne sont plus exposées au stress et la pression sociale rencontrés à 20 ans. De plus, grâce aux économies qu’on a pu faire pendant les nombreuses années passées, on est apte à accorder plus de temps à l’éducation de l’enfant qu’à se consacrer à la recherche active d’argent.

POUR : Plus de stabilité émotionnelle et psychologique

Accoucher à 40 ans: pour ou contre? 7

La naissance d’un enfant peut entraîner des changements radicaux dans la vie des parents du tout au tout. Ceci peut engendrer un sentiment de frustration. Le sentiment de n’avoir plus de temps pour soi, de ne plus pouvoir poursuivre ses passions, de revoir ses projets, ses dépenses et ses envies.

A 40 ans, on a presque eu le temps de tout faire et de tout tester dans sa vie. On a plus d’expériences, bonnes ou mauvaises, on n’est moins sujette aux insatisfactions liées à la maternité. On est beaucoup plus sereine à l’idée de gérer sa vie en fonction de son enfant.

CONTRE : l’accouchement tardif comporte des risques

Accoucher à 40 ans: pour ou contre? 8
source:https://www.shutterstock.com/fr/video/clip-1020050854-worried-pregnant-lady-breathing-deeply-sitting-bench

L’accueil d’un nouveau venu dans la famille est certes sujet de joie et d’allégresse. Toutefois, lorsque la maternité arrive à un certain âge, à la quarantaine révolue, elle peut favoriser des dangers pour la mère.
Le risque de faire une fausse couche ou de donner prématurément naissance augmente considérablement avec l’âge. D’après une étude scientifique, le risque d’avoir un diabète gestationnel est très élevé à 40 ans. Tomber enceinte à cet âge augmente de près de 74%.

Si l’on doit porter une grossesse à 40 ans passé, il faut donc méticuleusement suivre son état de santé durant toute la grossesse.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.