À 18 ans, il crée des soutiens-gorge qui peuvent détecter le cancer du sein

1 de 3

Le cancer du sein est l’un des cancers les plus fréquents chez les femmes. En effet, une femme sur huit serait touchée par cette maladie et cela risque d’augmenter dans les prochaines années. Cette maladie mortelle se développe surtout chez les femmes âgées de plus de 50 ans et est la principale cause de mortalité chez les femmes âgées entre 35 ans et 65 ans.

Mais grâce à la technologie, il est tout à fait possible d’éviter le développement de cette maladie tant redoutée, si on fait le dépistage à un stade précoce.

Pour aider les femmes à détecter le cancer du sein, un jeune mexicain, âgé à peine de 18 ans, a créé des soutiens-gorge qui sont capables de faire le dépistage de cette maladie.

2 de 3

Il s’appelle Julián Ríos Cantú, il a 18 ans, il est du Mexique et il vient de créer un nouveau dispositif que certains décrivent comme “révolutionnaire”. Baptisés Eva, les nouveaux soutiens-gorge que ce jeune homme vient de mettre en place vont peut-être changer la vie de beaucoup de femmes.

C’est au Global Students Entrepreneur Awards en Allemagne que le jeune homme a dévoilé son prototype de soutiens-gorge qui est capable de détecter les premiers signes du cancer du sein. Un prototype qui lui a valu le premier prix lors de cette compétition.

A l’âge de 13 ans, Julián Ríos Cantú a failli perdre sa maman qui souffrait du cancer du sein. Cette dernière a heureusement pu survivre, mais elle a perdu ses deux seins.

“Quand j’avais 13 ans, ma mère a été diagnostiquée d’un cancer du sein, pour la seconde fois, confie Julián Ríos Cantú. La tumeur est passée de la taille d’un grain de riz à celle d’une balle de golf en moins de six mois. Ma mère a été diagnostiquée trop tard et a perdu ses deux seins, et presque sa vie.”

 

 

Cette expérience a beaucoup marqué le jeune homme qui essaie, depuis, de remédier à ce problème. Ainsi, à l’âge de 17 ans, il crée avec deux de ses amis sa propre entreprise nommée Higia Technologies. Les trois amis espèrent mettre les technologies au service de la santé, et ce afin de permettre aux femmes d’éviter le pire et de vivre une vie meilleure.

 

C’est ainsi que le jeune homme a décidé de créer Eva, des soutiens-gorge qui permettent de dépister le cancer du sein, grâce à des capteurs sensoriels qui sont capables de détecter le moindre changement, comme l’augmentation de la température qui peut être le signe d’un haut débit sanguin qui, à son tour, peut signaler que certains vaisseaux nourrissent, par exemple, des cellules cancéreuses.

Pour détecter un éventuel cancer, les femmes doivent porter ces soutien-gorge entre 60 et 90 minutes par semaine.

Qu’en pensez-vous de la création de ce jeune homme ?

3 de 3

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.