7 Signes de dépression post-partum qui doivent vous inquiéter

La dépression post-partum ou encore postnatale est un syndrome dépressif qui touche plusieurs femmes après l’accouchement.

Dans la majorité des cas, elle est déclenchée par les énormes changements de vie provoqués par l’arrivée du nouveau-né. Elle peut également être due au fait qu’on se sente dépassée, voire submergée, par les contraintes et par le manque d’équilibre entre les tâches et les activités agréables. Elle survient généralement après la première semaine de l’accouchement. Si les troubles ne sont pas pris en charge dans les délais, la dépression peut perdurer jusqu’aux 2 ans de l’enfant.

Voici 7 facteurs sur lesquels vous devez faire attention après l’arrivée de bébé.

Manque d’attachement pour bébé

7 Signes de dépression post-partum qui doivent vous inquiéter 8
source: https://www.rts.ch/play/radio/tribu/audio/depression-postnatale?id=8132312

Vous vous dites sûrement que c’est impossible. Une mère est forcément très proche de son bébé.

En temps normal, lorsque les nouvelles mamans vous parlent de leur expérience, elles sont toutes unanimes sur le fait qu’elles ont ressenti un sentiment de joie, de fierté, et d’allégresse! Mais en réalité, certains parents mettent parfois un peu de temps avant de tisser des liens avec leur bébé.

Toutefois, s’il vous arrive de ne vraiment rien ressentir vis-à-vis de votre enfant au bout de plusieurs semaines, cela est certainement un signe que vous souffrez de dépressions postnatales.

 

Crises d’insomnie ou d’hypersomnie

7 Signes de dépression post-partum qui doivent vous inquiéter 9
source: https://kindredmog.com.au/resources/baby-blues/

Il est connu de tous que les premiers mois de bébé peuvent être un véritable calvaire pour les parents en ce que les heures de sommeil soient réduites au maximum.

Des recherches britanniques ont montré qu’après la naissance d’un enfant, les parents pouvaient avoir des troubles de sommeil non pas seulement pendant les mois qui suivent l’accouchement, mais cela jusqu’à 6 mois après la naissance.

S’il vous arrive de manquer incroyablement de sommeil, de jour comme de nuit, alors même que le petit dort, vous devez aller consulter un médecin.

Sentiment de culpabilité et d’impuissance

7 Signes de dépression post-partum qui doivent vous inquiéter 10
source: https://www.medizinfuchs.de/blog/leben/liebe-sexualitaet-familie/postpartale-depression/

En réalité, il n y a pas de mauvaises mères qui soit. Au nom de l’instinct maternel qui est très souvent confondu à l’amour maternel, de nombreuses femmes pensent être ou non de bonnes mamans. L’instinct maternel manifeste du désir d’une mère de prendre soin de ses petits. Or, il peut arriver qu’on ne ressente pas ce sentiment. Pourtant, cela ne veut pas dire qu’on est une mauvaise mère ou qu’on n’aime pas son enfant. Cela peut être influencée par nos expériences et notre milieu social.

Il peut donc arriver qu’une femme ait l’imprudente impression d’être une mauvaise mère en l’absence de ce sentiment. Ce qui peut créer des crises d’angoisse constantes et influencer inconsciemment la manière de prendre convenablement soin de son bébé.

Si vous ressentez un fort sentiment d’incapacité, de culpabilité et d’inaptitude en regardant votre enfant, c’est certainement le signe que vous êtes touchées par ce syndrome.

 

Perte d’intérêt

7 Signes de dépression post-partum qui doivent vous inquiéter 11
source: https://medium.com/change-your-mind/post-partum-depression-doesnt-mean-you-are-a-bad-mom-a7ea0c24318c

C’est incroyable comment l’arrivée d’un bébé peut chambouler tout un mode vie chez les femmes. Fini les sorties entre copines, les restos, les câlins avec chéri… Tout le temps et l’énergie est focus sur le bébé. Il est tout à fait normal de prendre du temps de s’en occuper.

Alors quand faut-il s’inquiéter?

S’il arrive que vous ne manifestiez plus d’intérêt à toutes les choses et activités auxquelles vous y tenez avant alors même que quelqu’un s’occupe du petit , il serait temps de consulter un médecin.

Humeur dépressive constante

7 Signes de dépression post-partum qui doivent vous inquiéter 12
source: https://www.rockiemag.com/depression-post-partum-temoignages-2421

C’est normal d’être anxieuse quand on est nouvelle maman car on veut s’assurer que notre enfant ne manque de rien et que tout va pour le mieux. Cependant, si vous ne pouvez pas vous empêcher d’appeler chaque trois minutes pour savoir comment il va alors qu’il est avec quelqu’un de sûr, allez voir un médecin.

En effet, cette anxiété permanente est le signe d’une dépression post-partum.

 

Pensées suicidaires

7 Signes de dépression post-partum qui doivent vous inquiéter 13
source: https://www.journaldesfemmes.fr/maman/grossesse/2505360-depression-post-partum-consequences-cngof/

Si la maternité vous désespère tant au point de rêver ou de penser à la mort, vous devez immédiatement vous rendre à l’hôpital. Ceci est un trouble à ne pas prendre à la léger.

C’est le symptôme le plus urgent de la dépression post-partum et le signe certain que vous devriez consulter un médecin dès que possible. L’automutilation peut être mortelle, même si elle n’est pas destinée à être fatale et que l’impulsion de le faire devrait être traitée comme une urgence.
Le fait de  vouloir faire du mal à votre bébé peut également représenter un problème psychiatrique plus grave appelé psychose post-partum. Cette condition apparaît généralement dans les premières semaines après la naissance.

Sentiment de désespoir grandissant

7 Signes de dépression post-partum qui doivent vous inquiéter 14
source: https://www.journaldesfemmes.fr/maman/grossesse/2505360-depression-post-partum-consequences-cngof/

La vie est faite de plein de challenges. Il faut se battre pour trouver ses repères et s’en sortir.

Il va sans dire que la venue de bébé n’arrange pas toujours les choses comme on tend à le croire. Du tout au tout, la vie a changé. Entre les nouvelles responsabilités et les engagements personnels, il n’est pas toujours évident de garder le rythme.

Si vous pensez que votre vie n’a plus de sens, plus rien ne sera jamais comme avant, si être malheureuse est devenu votre quotidien, cela veut sans dire que vous êtes en pleine dépression postnatale.

Le développement d’un enfant dépend étroitement de l’état mental de ses parents. Ainsi donc, si vous remarquez l’un de ces troubles, vous devez immédiatement demander à l’aide.

 

No Comments Yet

Comments are closed