7 Idées reçues du quotidien à bannir

Depuis notre tendre enfance, on nous a toujours répété qu’une bonne santé passe par une bonne hygiène corporelle et l’entretien de son environnement. Lave-toi les mains avec du savon en sortant des toilettes ou après une sortie, en rentrant à la maison, avant de passer à table… Brosse-toi les dents avant de dormir et en te levant le matin. Range ton lit avant de sortir…

Les bactéries sont partout autour de nous et il n’est pas souvent facile de les éviter. On peut toujours essayer mais c’est quelquefois des combats perdus d’avance.

Découvrez dès maintenant ces sept pratiques que nous adoptons au quotidien qui ne servent malheureusement à rien la plupart du temps et qui se révèlent même être très nuisibles pour notre santé.

La règle des 5 secondes

7 Idées reçues du quotidien à bannir 8
Source : https://cellcode.us/quotes/no-food-falling-floor.html

On nous a pendant longtemps fait croire qu’il est possible de récupérer un aliment qui est tombé s’il n’a pas fait plus de 5 seconde au sol. Votre biscuit est tombé et hop, on essuie et souffle un peu, et c’est bon! Le microbe n’a pas pu s’infiltrer en si peu de temps!

Avec le temps on devient un expert en ramassage de nourriture tombée! Quelle agilité avons-nous en nous empressons de la récupérer! Rien ne sert en effet de s’emballer! Mais savez-vous que des études scientifiques ont démontré l’inefficacité de cette stratégie? En effet, qu’importe le temps mis par terre, un aliment sera vite infesté par des microbes qu’il y ait fait 1 ou 10 secondes. Nettoyer votre biscuit dans l’immédiat ne changera rien dans la mesure où vos propres mains ne sont déjà pas forcément catholiques! Bien essayé tout de même.

Recouvrir la lunette des toilettes avec du papier hygiénique

7 Idées reçues du quotidien à bannir 9
Source : http://www.heroviral.com/toilet-paper-toilet-seat/2/

De nombreuses stratégies existent pour limiter le contact des microbes au W-C. Selon qu’on soit chez soi ou dans des toilettes publiques, certaines règles d’hygiène s’imposent. Parmi elles se trouve la fameuse technique du papier hygiénique:  avant de vous asseoir, tapissez-en sur le siège. Si vous aussi l’avez fait, vous devez immédiatement l’arrêter. Déjà, d’un point de vue pratique c’est du gaspillage pur et simple. Ensuite, d’un point de vue scientifique, c’est une pratique médicalement infructueuse.

En effet, le PQ est fait d’une matière poreuse et absorbante. De fait, les microbes peuvent aisément s’y infiltrer. Sans compter que la majorité des utilisateurs du W-C tirent la chasse sans en fermer la lunette… les bactéries ont naturellement le champs libre pour s’accrocher et vadrouiller partout… y compris sur le papier posé. Rassurez-vous, la peau elle-même fait déjà office de barrière contre les germes. Au pire des cas, veillez toujours à bien vous laver les mains après chaque tour au toilette.

Le gel antibactérien pour les mains

7 Idées reçues du quotidien à bannir 10
Source : https://www.lemainelibre.fr/leditiondusoir/data/31445/reader/reader.html#!preferred/1/package/31445/pub/45497/page/19

Parmi les bonnes pratiques d’hygiène au quotidien, le nettoyage des mains est sans doute la plus courante. Il faut toujours veiller à ce qu’elles soient propres car elles des vecteurs qui favorisent la pénétration des microbes dans notre corps. Par conséquent, il est recommandé de toujours avoir un gel désinfectant sur soi par mesure de précaution. En effet, où que l’on se trouve, on a pas toujours la possibilité de se laver les mains au savon avec de l’eau. Aussi pratiques soient ces gels qui trouvent leur place dans notre sac à main ou notre jean, ils restent nocifs pour la santé s’ils sont utilisés à haute fréquence. Des études scientifiques récentes (2017) ont montré la possible dangerosité des ces produits dans la mesure ou ils peuvent causer des cancers du sein ou des troubles du système hormonal. De fait, la majorité de ces gels contiennent du triclosan et du triclocarban qui sont des perturbateurs endocriniens. Ainsi donc, la bonne pratique consiste à faire usage du savon et de l’eau souvent que possible.

Éternuer ou tousser dans ses mains

7 Idées reçues du quotidien à bannir 11
Source : http://sideeffect.com.mx/nota-salud21218.html

En éternuant ou en toussant, nous projetant dans l’air des microbes, des saletés, poussières et sécrétions qui viennent du nez et des poumons. La propagation de ces microbes dans l’air se fait à une vitesse de 50 km/ h. C’est pour cette raison qu’il est souvent recommandé de se protéger le nez ou la bouche en toussant pour ne pas infecter les autres. Dans ce sens, de nombreuses personnes se couvrent le nez ou la bouche avec leurs mains. Vous direz certainement que c’est normal et qu’il n’y a donc aucun problème. La vérité est que de cette façon reste aussi affectueuse que d’éternuer à l’air libre directement. Les mains sont les parties les plus en contact avec les autres et de ce fait, elles véhiculent rapidement les microbes en contact direct. La bonne pratique est donc de se libérer dans ses coudes ou en utilisant une écharpe, une pochette, un mouchoir…

Croire que le vagin est une caverne de microbe à désinfecter tout le temps

7 Idées reçues du quotidien à bannir 12
Source :; https://www.whatthegirl.com/salud/noticias/zona-intima-por-que-me-huele-a-pescado-216987

Le vagin n’est pas une zone sale et honteuse dont il faut incessamment faire le ménage. Bien entendu, avoir une hygiène intime irréprochable est essentielle pour prévenir certaines infections et certaines désagrément de santé. Le problème est que les techniques d’hygiène vaginale qui sont diffusées sur la toile induisent trop souvent en l’erreur. Entre l’usage des protège slips, les gels intimes , les pratiques quotidiennes, les astuces de grand mères… On se perd facilement dans ce tremplin de soin et exposons notre bijou d’intimité.

La vulve est un organe incroyablement complexe. Contrairement aux idées reçues, elle est auto-nettoyante. Elle est recouverte de muqueuses qui la protègent des infections grâce à la flore vaginale. En lui-même, le vagin peut se protéger seul. C’est très souvent vous-mêmes qui l’exposez à de mauvais traitement en perturbant ainsi son bon fonctionnement. Sachez qu’il peut très bien prendre soin de lui seul.

L’usage des cotons-tiges

7 Idées reçues du quotidien à bannir 13
Source : https://imgur.com/gallery/QGOcs

La majorité des personnes ont tendance à se récurer leurs oreilles avec du coton-tige pour parfaire leur hygiène corporelle. On s’en sert ainsi pour se débarrasser du cérumen, une substance secrétée par le corps. Le problème avec cette habitude populaire est que l’on expose notre appareil auditif à certains dangers. En effet, il faut savoir que les oreilles se nettoient en réalité seules. Elles ne nécessitent pas un entretien impératif (surtout avec ces bâtonnets hygiéniques). L’usage intense de ces objets peut provoquer des bouchons de cérumen dans l’appareil auditif. Ce qui peut favoriser des troubles d’audition ou des bourdonnements. Si vous devez vous en servir, ne faites que sur la parties externe de l’organe, sans arriver dans le canal. Ne nettoyez que la partie visible de la cire.

Aussi vraie que soit agréable leur sensation aux oreilles, il faut les éviter au maximum.

Bloquer sa respiration quand quelqu’un éternue à côté de nous

7 Idées reçues du quotidien à bannir 14

Lorsque votre voisin proche dans le bus éternue sans se couvrir la bouche, vous vous auto-protégez en arrêtant de respirer l’espace de quelques secondes. Il est hors de question pour vous de vous choper des microbes et exposer votre santé. C’est bien d’y avoir pensé. Hélas ceci est presque vain et illusoir. Rappelez-vous, les microbes évacués lors d’un éternuement ou d’une toux s’éparpillent rapidement dans l’air et peuvent y résister un bon petit moment avant que les effets infectieux ne se dissipent. A moins que vous ne soyez à une distance considérable, vous serez indéniablement exposé aux gouttelettes présentes dans l’air.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.