7 erreurs que vous faites en utilisant des tampons

1 de 9

C’est fait : vous utilisez enfin des tampons ! Dès aujourd’hui, vous n’aurez plus peur d’avoir une fuite, d’être mal à l’aise quand vous portez un pantalon trop serré ou d’opter systématiquement pour des vêtements noirs pendant vos règles.

Vous êtes libre de vous déplacer comme vous le voulez, de nager, de garder la même démarche… pour peu que vous glissiez quelques tampons hygiéniques dans votre sac. Pourtant, il est fort possible que vous fassiez certaines erreurs en posant votre tampon.

Qui dit “accessoire intime”, dit nécessairement respect strict des règles d’hygiène pour éviter quelques désagréments au détour.

Voici les erreurs que vous ne devez surtout pas faire quand vous utilisez un tampon. 

2 de 9

Le bon tampon

Choisissez vos tampons comme vous choisissiez vos serviettes hygiéniques auparavant, c’est-à-dire selon l’intensité du flux. Il ne faut surtout pas que vous portiez des tampons à grande capacité d’absorption durant toutes vos règles. Alternez entre protection extra et protection légère au grès du flux.

Ce conseil n’est pas anodin dans le sens où plusieurs études ont démontré une corrélation entre le port excessif de tampons ultra absorbants et le syndrome de choc toxique. Cette maladie est extrêmement rare et mortellement dangereuse. Il s’agit d’une infection provoquée par la contamination du sang par des bactéries déclenchant ainsi une septicémie. Une grande partie des victimes de cette maladie utilisaient excessivement et fréquemment des tampons extra absorbants…

3 de 9

A la fin

Alors que vous n’avez plus que des pertes, vous continuez tout de même à utiliser des tampons. Évitez, cette protection n’est pas faite pour ça. Optez plutôt pour une serviette ultra fine ou un protège-slip discret. Si vous persistez, vous risquez d’irriter vos parties intimes et de souffrir de sécheresse vaginale sur le long terme.

4 de 9

La pose

Un tampon bien posé est un tampon qu’on ne sent pas. Si vous arrivez toujours à le localiser en marchant ou en bougeant c’est que vous ne l’avez pas correctement posé. Généralement, les femmes ont peur de l’enfoncer par peur de ne pas pouvoir le récupérer par la suite. Sachez que le cordon rattaché est assez long. Le tampon ne doit pas coïncider avec l’entrée de votre vagin. Enfoncez-le un peu plus loin.

5 de 9

Une hygiène stricte

A chaque fois que vous allez aux toilettes, vous devez changer votre tampon pour éviter toute infection. Songez, d’ailleurs, à le faire chaque 3 ou 4 heures. Même si le pouvoir absorbant de cette protection hygiénique est impressionnant, vous ne devez pas laisser cet objet humide rester trop longtemps à l’intérieur de votre conduit vaginal. Auquel cas, vous risqueriez de constituer un vivier propice à la démultiplication bactérienne et aux infections.

Par souci d’hygiène, pensez également à vous laver les mains systématiquement avant et après la pose.

6 de 9

Deux tampons

Même si vous pensez avoir besoin d’une protection maximale, n’allez surtout pas utiliser deux tampons en même temps. Dans le cas présent, vous risquez effectivement d’avoir des soucis pour en récupérer un. Optez plutôt pour une gamme de tampons plus absorbants. C’est nettement plus sûr et moins dangereux pour votre santé.

7 de 9

Date de péremption

Du moment que l’emballage est fermé hermétiquement, que vous n’entreposez pas vos tampons à côté d’une source humide (pommeau de douche, évier de la salle de bain), vous pouvez parfaitement utiliser le tampon quand vous le souhaitez. Il n y a pas vraiment de date de péremption à respecter, tout ce que vous avez à faire c’est de les garder bien au sec et au propre…

Sachez également que vous ne devez pas utiliser le même applicateur plusieurs fois, vous risqueriez “d’attraper” une infection. Il suffit qu’il entre une seul fois en contact avec le sang pour qu’il soit infecté : jetez-le !

8 de 9

Parfum

Évitez les tampons parfumés comme la peste ! Même si vous avez l’impression que c’est plus propre et que ça vous aidera à camoufler les odeurs, n’optez pas pour des tampons parfumés. Qui dit parfum, dit irritation des peaux sensibles et possible réaction allergique.

Du moment que vous changez assidûment votre tampon, vous ne risquez pas de voir se développer de mauvaises odeurs de règles.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.