6 choses que seules les filles hyper bavardes peuvent comprendre !

Dans votre groupe d’amis, il y en a surement une personne à laquelle vous avez pensé en lisant le titre de l’article. Effectivement nous connaissons tous une fille qui parle un peu trop … et que nous adorons quand même ! Elle est même indispensable à vos sorties en groupe. Vous vous demandez presque à quoi ressemblait vos vies avant sa connaissance car au final vous vous tellement habituée à sa présence et à l’ambiance qu’elle instaure que vous avez fini par l’adopter intégralement. Par contre, si vous êtes justement cette fille hyper bavarde, cet article est le votre.

Voici 6 choses que seules les filles hyper bavardes peuvent comprendre ! 

Avis

Vous êtes bavarde oui, certes, mais vous ne parlez pas pour ne rien dire. Vous exprimez vos opinions de façon à vous faire entendre de tous. Vous êtes extrêmement curieuse, vous vous documentez énormément sur un sujet avant de vous prononcer. Donc quand vous parlez, votre auditoire est très intéressé car il sait à quel point votre curiosité vous pousse à effectuer des analyses pointues et les informations que vous présentez sont souvent d’une extrême justesse. Néanmoins, on souhaiterait aussi que vous n’ayez pas toujours un avis sur tout, parfois on peut juste se contenter d’être neutre ou de n’avoir rien à dire à propos d’un sujet.

Source image : http://www.pinkypromisephotography.me/
Source image : http://www.pinkypromisephotography.me/

Anecdotes

La fille bavarde ne peut pas s’empêcher de raconter ses histoires pour donner l’exemple ou pour montrer qu’elle a déjà vécu des situations similaires ou tout simplement parce qu’on ne lui a rien demandé et que le silence l’agace ! En fait, elle n’a aucun mal à étaler sa vie à qui veut bien l’entendre même si elle le connait à peine. Même si vous ne savez même pas de qui elle parle, elle vous raconte toute son existence pour que vous puissiez comprendre le personnage au détail près.

Stress

Le stress peut faire parler une fille bavarde comme si on avait l’avait branchée au courant ! En fait, c’est le seul moyen qu’elle trouve pour évacuer les tension qui l’animent. Comme sa passion est le bavardage, elle redouble la dose quand elle se sent stressée. Ses amis n’ont qu’une seule envie, la débrancher ! Mais impossible de mettre la main sur l’interrupteur. Une vraie pipelette incontrôlable !

Source image : http://psychology.iresearchnet.com/wp-content/uploads/2016/01/Rumors.jpg
Source image : http://psychology.iresearchnet.com/wp-content/uploads/2016/01/Rumors.jpg

Rumeurs

Disons que c’est un excellent moyen pour la fille bavarde de mettre en pratique son sport préféré ! Les ragots sont l’essence même de ses discussions. Elle adore alimenter sa propre curiosité et celle de ses amis, elle peut leur raconter toutes les histoires qui concernent toutes les personnes que vous connaissez de près ou de loin. Au final, quand on a besoin d’informations au sujet d’un individu, c’est à la fille bavarde que vous devez demander ! Une base de données d’une valeur inestimable…

Spontanéité

A force de débiter autant de paroles/minute, la fille bavarde ne sait pas contrôler ses impulsions quand il s’agit de ses conversations. Elle parle sans même se soucier de ce qu’on dira d’elle ou de ce qu’on pensera. Elle ne se gêne absolument pas pour s’exprimer de la façon qu’il lui plait quitte à froisser certains egos. Sa spontanéité est connue de tous ses amis qui n’hésitent pas à lui poser les questions les plus directes espérant avoir à coup sûr une réponse sincère.

Source image : http://chriskratzer.com/christian-shut-up-and-listen-already/
Source image : http://chriskratzer.com/christian-shut-up-and-listen-already/

Connaissance

La fille bavarde a parfaitement conscience de son problème d’incontinence verbale intempestive ! D’ailleurs sa réputation la précède; toute personne la connaissant de près ou de loin sait pertinemment qu’elle n’a aucune contrôle sur son débit de parole. Ses amis n’ont même plus besoin de le lui rappeler, il suffit d’un petit rire ou d’un échange de regard pour qu’elle dise : « je parle trop, c’est ça ? » d’un air candide et limite innocent. On lui pardonne volontiers ce joli défaut qui ne nous dérange pas tant que ça !

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.