6 astuces pour en finir avec les crampes  

1 de 8

Ah ces maudites crampes musculaires. Qui n’en a pas souffert ? Elles vous tétanisent les muscles et vous poussent à crier de douleur. Pourtant elles ne durent que quelques secondes. Quinze minutes tout au plus. Elles dépassent rarement ce laps de temps, peuvent revenir à l’attaque et disparaissent tout aussi subitement qu’elles apparaissent. Au moindre mouvement, voire même au repos, de nuit comme de jour, quand elles surviennent, vous êtes sûres de passer un sale quart d’heure. Elles touchent tous les muscles du corps. : même les mâchoires peuvent en être atteintes. Bien que les crampes fréquentes soient, souvent, bénignes et sans danger pour la santé, les crampes musculaires sont source d’inconfort et peuvent, tout bonnement, être dues à des carences nutritionnelles.

Pourquoi continuer à les subir si on peut en venir à bout, sans grandes difficultés. Pour cela, suivez ces conseils !

2 de 8

Une bonne hydratation

6-astuces-pour-en-finir-avec-les-crampes-eau

On ne le répétera jamais assez. En cas de crampes répétitives, il faut boire beaucoup plus, de préférence par petites quantités, mais assez fréquemment. Une hydratation optimale empêche la contraction des muscles due au dessèchement. Le manque d’eau les prive de potassium, de magnésium, de calcium… des nutriments essentiels sensés favoriser la bonne santé des muscles. Prenez garde aux aliments qui accentuent la déshydratation tels que le café, le thé et l’alcool : ce sont pour la plupart, de puissants diurétiques.

3 de 8

Ce qu’il faut éviter

6-astuces-pour-en-finir-avec-les-crampes-a-eviter

Les muscles n’aiment pas du tout le froid. Ces deux-là ne font vraiment pas bon ménage. Evitez de nager dans les eaux froides si vous ne voulez pas que des crampes gâchent votre séance de natation ou votre baignade. Evitez, également, d’avoir trop froid et tenez-vous bien au chaud : les températures trop basses aggraveront vos symptômes, car elles accentueront les contractions musculaires incontrôlées notamment au niveau des jambes, à cause d’une mauvaise vascularisation, d’une circulation sanguine déficiente et du manque d’oxygénation. Si vous souffrez, régulièrement, de crampes musculaires, faites attention aux médicaments que vous consommez. Certains traitements les aggravent comme les médicaments contre le cholestérol et contre l’asthme. Ne les prenez que s’il n’y a pas moyen de faire autrement.

4 de 8

Les aliments à consommer

6-astuces-pour-en-finir-avec-les-crampes-aliments-a-consommer

Tous les aliments qui contiennent du magnésium peuvent vous soulager. Privilégiez le chocolat noir, les lentilles, tous les légumes verts et secs, les céréales complètes, les jus de fruits frais qui ont la propriété de détoxiquer le corps. Faites régulièrement des cures de miel (3 c. à soupe par jour). Ce dernier vous fournit la dose des sels minéraux dont vous avez besoin.

5 de 8

Soulager les crampes du mollet

6 astuces pour en finir avec les crampes   3

Les crampes du mollet surviennent notamment pendant le sport. Pour les prévenir, vous pouvez étirer le muscle en question. Pour cela, vous devez vous tenir debout à un mètre d’un mur. Courbez le dos pour toucher la paroi avec les mains, tout en veillant à garder les pieds vissés au sol.  Restez dans cette position pendant 10 minutes. Reposez-vous cinq secondes et répétez cet exercice jusqu’à ce que vous sentiez une amélioration.

6 de 8

L’homéopathie

6-astuces-pour-en-finir-avec-les-crampes-homeopathie

Si vous êtes, souvent, sujettes aux crampes, ayez le réflexe de garnir votre petite pharmacie de Cuprum metallicum 15CH et de Magnesia phosphorica 7CH. Prenez-en 5 comprimés matin et soir pendant 3 mois. Si les crampes ne s’espacent pas et qu’elles sont toujours aussi douloureuses, prenez 5 granules de Cuprum metallicum 5CH, toutes les 10 minutes pendant la première heure, puis 5 granules 3 fois par. Et ce, pendant 2 ou 3 jours.

7 de 8

Eviter les crampes la nuit

6-astuces-pour-en-finir-avec-les-crampes-nocturnes

Les pires sont celles qui vous prennent pendant la nuit. Les toxines favorisent leur apparition dans certaines zones du corps : au niveau des mollets ou des plantes des pieds. Pour ne plus en souffrir, hydratez-vous, suffisamment, avant de vous coucher et mettez un oreiller ou tout autre support au niveau des jambes pour les surélever. Essayez également, ce remède de grand-mère. Qui sait ? Si cela a marché pour d’autres, il n y a pas de raison pour que ça ne marche pas pour vous. Mettez un savon de Marseille au fond de votre lit. Le secret de l’efficacité de ce remède traditionnel réside dans un composé de potassium présent en masse dans ce produit : la potasse.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.