5 problèmes que vous causent vos règles et dont vous souffrez sûrement !

1 de 7

Toutes les femmes du Monde ont un rendez-vous très spécial depuis la puberté : les menstruations. Bien qu’il ne s’agisse pas de la meilleure chose qui puisse vous arriver, vous savez pertinemment que les règles sont indispensables au bon fonctionnement de votre métabolisme. D’ailleurs, lorsque vous rencontrez un retard de règles, vous êtes tout de suite anxieuse ! Cela est principalement du au fait vos règles vous permettent de vous débarrasser de tous les éléments néfastes qui peuvent loger dans votre utérus.

Cependant, les règles ne viennent pas toujours seules ! Effectivement, celles-ci apportent parfois leur lot de mauvaises surprises…

Voici 5 problèmes que vous causent vos règles et dont vous souffrez sûrement ! 

2 de 7

Palpitations

Source image : http://www.be-a-woman.com/
Source image : http://www.be-a-woman.com/

Il est tout à fait normal que vous ressentiez des palpitations cardiaques pendant vos règles. Ne vous inquiétez surtout pas ! Cela est du aux fluctuations hormonales car comme vous le savez, votre métabolisme est régulé principalement par les hormones et donc il suffit d’une hausse ou d’une baisse de ces dernières pour que d’autres organes soient impactés. Si vous constatez que vos palpitations sont accompagnées d’un essoufflement et d’une douleur thoracique, rendez-vous immédiatement chez votre médecin. Il se pourrait que ces palpitations ne soient pas uniquement dues aux fluctuations hormonales.

3 de 7

Migraines

Source image : http://www.healthcastle.com/
Source image : http://www.healthcastle.com/

La plupart des femmes connaissent des épisodes migraineux avant et pendant leurs règles. Ces maux de têtes extrêmement douloureux résultent d’un changement trop rapide du taux d’œstrogènes. Ainsi, pour éviter que ce désagrément ne se produise, vous pouvez le prévenir en vous hydratant à l’approche de vos règles, en dormant mieux et plus et en limitant votre consommation de tabac et d’alcool. Vous pouvez aussi calmer vos migraines en consommant des médicaments prévus à cet effet dès l’apparition des premiers symptômes afin d’éviter que votre état ne se détériore.

4 de 7

Anémie

Source image : http://www.awomensclub.com/
Source image : http://www.awomensclub.com/

La perte de sang que représentent les règles peut être plus ou moins abondante (dépendant des femme). Ainsi certaines d’entre nous connaissent des règles très très abondantes et perdent ainsi de grandes quantités de fer. Le déficit de ce dernier est la principale cause d’anémie ! Ce qui peut causer de vraies fatigues chroniques ! Une fois votre anémie identifiée, votre médecin y remédiera en vous prescrivant un traitement enrichi en fer auquel vous pouvez y apporter de la vitamine C qui permettra de mieux transporter le fer à vos différents organes. En plus de cela, la vitamine C vous donnera un grand coup de fouet et de l’énergie !

5 de 7

Gencives

Source image : http://amelioretasante.com/
Source image : http://amelioretasante.com/

Durant le cycle d’une femme, la progestérone connait des fluctuations très importantes, engendrant ainsi des réactions à la plaque dentaire qui peuvent aussi bien se limiter à des petites rougeurs mais qui peuvent aussi atteindre le stade de l’infection. Ainsi il n’est pas étonnant d’avoir des gencives luisantes, rouges et qui saignent au moindre contact. L’inflammation peut avoir lieu quelques jours avant vos règles et disparaître progressivement une fois l’apparition de ces dernières. Vous pouvez facilement éviter ce genre de petit soucis en veillant à avoir une hygiène buccale irréprochable et grâce à l’utilisation du fil dentaire qui vous aidera à éliminer tout fragment de nourriture qui pourrait se loger entre vos dents et provoquer une inflammation.

6 de 7

Intestins

Source image : http://www.sickchirpse.com/
Source image : http://www.sickchirpse.com/

Il n’est pas rare d’observer un réel chamboulement intestinal pendant vos règles. Ces changements sont dus à une hormone nommée prostaglandine et c’est grâce à elle que les muscles mous de l’utérus se contractent pour se débarrasser de la couche de sang qui l’enveloppe. Cependant, la prostaglandine contracte d’autres muscles mous : ceux de l’intestin ! Ainsi en fonction de la quantité de prostaglandine secrétée, vous pouvez avoir une diarrhée (excès de prostaglandine) ou être constipée (peu de prostaglandine). C’est pourquoi vous devez absolument boire des quantités importantes d’eau et avoir recours à l’ibuprofène pour limiter les dégâts en inhibant l’effet de la prostaglandine.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.