5 grands films d’horreur pour frémir sous la couette

1 de 7

Parmi les genres cinématographiques qui procurent le plus de sensation dans les salles obscures ou chez soi et qui ne passent pas de mode, le film d’horreur avec son lots de bras arrachés, de zombies et d’hémoglobine arrive en tête. Ces films qui exploitent la sensation de répugnance, de répulsion et de malaise sont apparus autour des années 30 mais ont réellement pris une consistance dans les années 70 avec la création de vrais chefs-d’œuvre horrifiques.  

Play-list pour nuits blanches assurées !

2 de 7

1)  Psychose 

5 grands films d’horreur pour frémir sous la couette 11

Source image: http://www.blurayactu.com/alfred-hitchcock-editions-speciales-dvd/

Le film d’Alfred Hitchkok a véritablement révolutionné le genre en profondeur. Sorti en 1960, il est un des films majeurs du cinéaste qui s’est inspiré d’un roman éponyme écrit par Robert Bloch. Un film qui a également révélé Anthony Hopkins au rang de star international.  L’acteur incarne le rôle de Norman Bates, un jeune homme au caractère perturbé. Propriétaire d’une vieille demeure qui surplombe un motel, il rencontre une automobiliste nommée Marion Crane interprétée par Janet Leigh qui va connaître un destin tragique. Pour retrouver les traces de cette jeune fille, un détective privé et l’amant de la sœur de Marion se lanceront dans une recherche qui les mènera sur les sentiers de l’horreur. Suspens et frissons garantis pour atteindre le paroxysme de l’horreur à la découverte du visage du meurtrier. 

3 de 7

2)  L’exorciste

5 grands films d’horreur pour frémir sous la couette 12

Source image: http://www.an-sible.com/article-16565130.html

Avec 402 500 000 de dollars de recettes réalisées dans le monde entier, il est l’un des films les plus rentables de l’histoire du cinéma d’horreur. Cet énorme succès est sorti dans les salles en 1973 et raconte l’histoire d’une jeune fille prénommée Regan  qui est possédée par le diable et dont sa mère, Chris McNeil, tente désespérément d’aider en faisant appel à deux prêtres exorcistes. Au fur et à mesure des scènes, l’adolescente multiplie les crises d’hystérie en proie à de violents spasmes jusqu’à devenir méconnaissable. Les premières versions ont contenu des images subliminales qui ont renforcé la sensation d’horreur lors du visionnage du film.  Un film signé William Friedkin qui en 2001 fut ressorti dans sa version « director’s cut » avec onze minutes supplémentaires. Onze minutes  qui recentrent le film sur le thème défendu par le réalisateur à savoir que la vie n’est pas cartésienne et que les forces, bonnes et mauvaises se jouent des êtres humains. Alors, frissonnez que diable !

4 de 7

3)  Les dents de la mer 

5 grands films d’horreur pour frémir sous la couette 13

Source image: http://lemanoirdessecrets.centerblog.net/1534-les-dents-de-la-mer?ii=1

Réalisé en 1975 par Steven Spielberg, « Les dents de la mer » avec son générique envoutant appartient au grand titre du cinéma d’horreur. Si Steven Spielberg a eu du mal à mettre en scène ce premier opus, il a ouvert la brèche à d’autres réalisateurs qui ont réalisé trois suites particulièrement médiocres. Le premier reste donc le bijou de ces quatre œuvres. L’histoire est simple : un grand requin blanc vient terroriser les côtes d’Amity, une île située au nord des Etats-Unis. Pour tuer ce méchant squale aux dents particulièrement acérées, un policier, un vieux pêcheur et un scientifique, se lancent à sa poursuite. Une partie de pêche qui laissera quelques jambes derrière elle et qui a offert à plus de 67 millions de spectateurs en salle un des moments de cinéma les plus intenses qui puisse exister dans les films dit d’horreur. Ce film a traumatisé des générations entières le pied à peine pausé dans l’eau.

5 de 7

4)  Shining

5 grands films d’horreur pour frémir sous la couette 14

Source image: http://pineapples101.blogspot.com/2010/10/shining-high-resolution-pictures.html

Tiré du roman de Stephen King, le film « Shining » réalisé par Stanley Kubrick est sorti en salle en 1980. Il retrace l’histoire d’un ex professeur Jack Torrance qui se veut écrivain et qui accepte le poste de gardien de l’hôtel Overlook. Accompagné de son fils Danny et de sa femme Wendy, ce voyage pour un nouveau mode de vie va rapidement faire sombrer la famille dans une ambiance paranoïaque où le père va se transformer en monstre terrorisant.

Il s’agit d’un des grands classiques du film d’horreur dans le quel Jack Nicholson révèlera ses talents d’interprète et sa capacité à  incarner des rôles effrayants.  

6 de 7

5)  Ring

5 grands films d’horreur pour frémir sous la couette 15

Source image: http://www.dvdactive.com/reviews/dvd/ring-collectors-edition-the.html

Pour les non-initiés au genre, préférez la version japonaise beaucoup plus effrayante que l’américaine car toute en suggestion. « Ring » arrivé en salle en 1998 est né sous la plume du scénariste Hiroshi Takahashi et réalisé par Hideo Nakata ; il propose une histoire finalement toute simple mais qui a su provoquer bon nombre d’insomnies. Dans une cour d’école japonaise, une rumeur enfle : il existerait une vidéo maudite qui provoquerait la mort une semaine après l’avoir visionnée. Réalité ou pur fantasme de jeunes en mal de sensation forte, après quatre morts, la tante d’une des victimes décide de se lancer dans une enquête qui l’embarquera dans une histoire de fantôme et de malédiction. Peur garantie !

Alors, notre sélection vous plaît-elle ?  

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.