5 études qui prédisent votre avenir

1 de 7

Il arrive parfois que nos éminents scientifiques se penchent sur des questions et en ressortent avec des conclusions plutôt surprenantes. En partant de la taille de vos doigts à votre bonnet, ces génies ont tenté de créer une corrélation entre certaines caractéristiques physiques et le risque de contracter certaines maladies. Bien qu’avancées par des scientifiques, ces constats n’ont jamais pu être démontrés. Bonne lecture et pas de panique. 

2 de 7

1)La taille des doigts 

doigts de la main

Cherchez le lien : Selon une étude publiée dans le très sérieux Arthritis and Rhumatism, les femmes qui ont l’index plus court que l’annulaire, auraient deux fois plus de chance d’être atteintes d’une arthrose du genou. Certains ont même avancé que les femmes ayant cette caractéristique ont un niveau élevé d’œstrogène, qui favorise la survenue de l’arthrose des genoux.  

3 de 7

2)L’odorat

odorat

Si vous arrivez à identifier sans peine l’odeur du citron, la banane et la cannelle,  autant dire toute la planète, votre vie est sauve. Selon des chercheurs, tout adulte qui n’arrive pas à reconnaitre ces odeurs a de fortes chances de se faire diagnostiquer un Parkinson dans les 4 ans à venir. Ces scientifiques arguent que la maladie de Parkinson affecterait la région du cerveau qui identifie les odeurs, jusqu’à sept ans avant que la maladie soit déclarée. 

4 de 7

3)La taille des bras 

5 études qui prédisent votre avenir 3

Voilà ce qu’on appelle avoir le bras long. La revue Neurology a publié une étude qui a constaté que les femmes avec une portée de bras courte étaient plus susceptibles de développer la maladie d’Alzheimer. Toujours selon cette étude, une malnutrition infantile serait à l’origine des bras courts et des prédispositions cognitives qui favoriseraient la survenue de la maladie. 

5 de 7

4)Le tour de poitrine 

bonnet de poitrine

Voilà une belle revanche pour les petits bonnets. Des chercheurs ont avancé que les femmes qui portaient un bonnet D ou plus à 20 ans, ont plus de chance de développer un diabète. Oui moi aussi je me demande ce qui a motivé ces chercheurs à se pencher sur ce point en particulier. L’étude avance que par la suite d’autres facteurs se sont ajoutés à leur conclusion,  tels que le tabagisme, l’alimentation et le poids. Si vous avez une poitrine de rêve et que vous fumez et mangez mal, vous savez ce qui vous reste à faire. 

6 de 7

5)Le groupe sanguin 

groupe sanguin

Encore une injustice divine ! Selon une étude, le groupe sanguin auquel vous appartenez peut définir vos chances de développer un cancer du pancréas. Et les gagnants sont les groupes A, B et AB. Si vous appartenez à un de ces groupes vos chances de développer un cancer du pancréas sont 44% plus élevées que le groupe sanguin de type O. La nature aurait-elle décidé d’immuniser ce groupe sanguin contre le cancer du pancréas ? 

Après la lecture de cet article, vous vous demandez pourquoi vous n’êtes pas déjà morte. Des études insolites de ce genre sont publiées par dizaines tous les jours, sans que leur véracité ne soit démontrée. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter, personne à ce jour ne peut encore prédire l’avenir avec exactitude. 

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.