5 conseils pour traiter les gaz intestinaux

Les gaz intestinaux. Décidément, c’est le mal du siècle. Ballonnements, gaz, flatulences, aérophagie… Qui n’en souffre pas ? Cela peut aller d’une simple gêne causée par l’un de ces désagréments à une souffrance qui n’en finit pas, pouvant vous inciter, sans plus tarder, à vous auto-médicaliser ou à demander l’aide d’un médecin.

Il faut, savoir, que certains aliments et certaines mauvaises habitudes aggravent le problème. En l’absence de maladies organiques à traiter en urgence, il existe des solutions efficaces pour éviter l’inconfort que créent ces malaises interminables.

Voici comment traiter les gaz intestinaux…

Les aliments à bannir

4-remedes-pour-traiter-les-gaz-intestinaux-Les aliments-a-bannir

Le premier pas vers la guérison est de lister tous les aliments coupables. Si vous ne les connaissez pas, faites immédiatement, l’essai. Certains produits favorisent les gaz plus que d’autres. A citer par exemple, les arachides, le chou-fleur, les lentilles, le concombre, le maïs, l’orge, la farine d’avoine, l’oignon, la betterave, les pâtes, le brocoli, les pois, le lait de soja, les pois chiches, le chou… Toutes ces denrées alimentaires sont composées de sucre complexe. N’étant pas absorbables, elles séjournent longtemps dans les intestins constituant une source d’alimentation pour les bactéries. Ce qui contribue à la formation des gaz.

L’absorption d’air

5 conseils pour traiter les gaz intestinaux 3

Eh oui. Même l’air que nous respirons tous peut être source d’ennui. N’exagérons rien. L’air est un élément vital. Cela dit, il y a de mauvaises habitudes qu’il faut, d’urgence, changer pour plus de confort. Si votre nez est constamment bouché, vous avez tendance à avaler de l’air en mangeant ou en buvant parce que vous respirez davantage par la bouche. Le risque d’avaler de l’air avec la salive est aussi très grand chez les gens qui portent des dentiers et des prothèses dentaires mal adaptés. Ce qui aggrave les choses. La cigarette ainsi que la mastication du chewing-gum stimulent la sécrétion de la salive avalée par les consommateurs de ces produits en même temps que l’air. Apprenez, donc, à respirer par le nez pour que l’air ne passe pas dans l’estomac et forme des gaz qui vont y stagner. Évitez, également, de parler et de boire en mangeant et faites, quotidiennement, des exercices pour que le corps soit au top de sa forme.

Intolérance au lait

4-remedes-pour-traiter-les-gaz-intestinaux-Intolérance-au-lait

Le lait est peut-être votre ennemi. Vous souffrez, éventuellement d’insuffisance de lactase dans les intestins sans que vous le sachiez. Vous êtes victimes de gaz et vous vous demandez pourquoi vous êtes tout le temps ballonnés. Indigeste, le lactose qui se trouve dans les produits laitiers fermente à cause des bactéries de l’intestin ; créant ainsi chez les gens souffrant d’intolérance au lactose d’énormes quantités de gaz. Le lactose peut aussi provoquer des douleurs abdominales accompagnées de diarrhée. Si vous ne digérez pas le lait ou ses produit dérivés, un test chez l’allergologue pourra confirmer si vous souffrez de déficience en lactase. Une fois le diagnostic posé, vous savez ce qui vous reste à faire. Oubliez les produits laitiers et remplacez-les par d’autres produits que vous tolérez mieux.

Les enzymes

4-remedes-pour-traiter-les-gaz-intestinaux-Les-enzymes

Les gaz vous gâchent la vie. Vous n’en pouvez plus. Vous êtes, constamment, ballonnées et dans l’incapacité d’expulser ces maudites flatulences. Cette sensation de gonflement vous incommode au plus haut point. Les enzymes alpha-galactosidose peuvent vous soulager, à condition que vous les preniez au tout début du repas. Faites attention. Elles ne sont efficaces que si vous digérez mal les sucres complexes, car elles ont le pouvoir de les briser et donc de vous en débarrasser. Il faut savoir que l’on retrouve le fructose et le sorbitol dans presque toute notre alimentation. D’où le nombre croissant de personnes qui souffrent des gaz intestinaux. Il suffit de cinq gouttes ou alors deux à trois comprimés dans une demi-tasse ou une tasse entière d’aliments riches en sucres complexes pour prévenir les gaz. Il ne faut surtout pas les soumettre à une grosse chaleur (la chaleur les rend inefficace). Ne les prenez pas en cas d’allergie aux enzymes.

Les probiotiques

5 conseils pour traiter les gaz intestinaux 4

Les probiotiques sont des bactéries dont il faut rechercher la présence. Ne vous affolez pas. Ce sont des bactéries amicales qui se trouvent en très grande quantité dans plusieurs aliments comme les yaourts. Elles ont la capacité de réguler le transit et d’équilibrer la flore intestinale. Ces micro-organismes vont protéger le côlon en éradiquant, efficacement et sans agresser les autres organes et leurs fonctions, les mauvaises bactéries et levures dangereuses qui se développent à votre insu dans l’appareil digestif. Les médecins recourent généralement aux probiotiques pour vous soulager des maux et autres inconforts provoqués par l’appareil digestif.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.