5 choses à savoir pour conserver vos fruits et légumes

1 de 7

Avec le beau temps, l’envie vous prend de flâner entre les étals de marchés (ou les rayons de supermarchés) remplis de fruits et légumes du jardin ? Marre des conserves et des plats surgelés ? Vous avez bien raison ! Rien ne vaut le croquant d’un légume frais ou le bon jus d’un fruit de saison … encore faut-il savoir bien les choisir, et surtout les conserver. Lorsque vous faîtes vos courses, choisissez vos fruits et légumes fermes et sans traces de chocs ou de tâches. Pour la suite ? On se charge de vous l’expliquer plus en détails, pour pouvoir mieux les conserver et les déguster en toutes saisons.

2 de 7

1) Certains n’aiment pas le frigo …

Certains fruits se conservent mieux à l’air ambiant ou, encore, mieux, dans la cave. Oubliez par exemple le réfrigérateur pour les bananes (qui noircissent au contact du froid), les melons (qui pourraient y perdre jusqu’à 80% de leur parfum), ou encore les fraises (qui y perdraient aussi de leur saveur). Vous préférez les déguster frais ? Aucun problème : il vous suffit de les installer dans le bac à légumes juste quelques heures avant leur consommation. La tomate aussi (qui est un fruit, ne l’oubliez pas !) préfère la température ambiante, auprès de ses congénères, pour garder sa saveur. Quant aux légumes, rangez plutôt vos pommes de terre, oignons et ail dans la cave ou dans vos placards de cuisine car ceux-ci apprécient l’air sec et l’obscurité. Attention néanmoins à bien séparer les oignons des pommes de terre par exemple, car les premiers feraient trop vite mûrir les seconds.

3 de 7

2) D’autres préfèrent le froid

Pour les autres, privilégiez le bac à légumes pour une meilleure conservation. Il s’agit là de la température la plus adaptée car la moins froide, situé en bas du frigo (pas plus de 4°C serait l’idéal). Evitez de lavez vos fruits et légumes avant leur stockage pour ralentir leur mûrissement, et laissez les respirer en otant leur emballage. Il est seulement recommandé d’envelopper les champignons et les asperges dans un essuie-tout (sec pour les champignons et humide pour les asperges), en évitant toujours de les laver au préalable. Dans ces conditions, vos fruits et légumes garderont leurs nutriments et vitamines pendant 4 à 10 jours. Mais n’oubliez pas que ces produits frais doivent être consommés le plus rapidement possible pour apprécier au mieux leur saveur !

4 de 7

3) La congélation

Pour limiter le gaspillage, pensez à congeler vos aliments frais ! Que se soit vos haricots verts, carottes, ou petits pois, presque tous vos légumes peuvent facilement être congelés après blanchissement. Pour cela, plongez-les quelques minutes dans un grand volume d’eau bouillante puis faîtes-les aussitôt refroidir dans un autre volume d’eau froide. Séchez-les ensuite avec du papier absorbant ou un torchon et placez-les dans des sachets plastiques alimentaires. Pour pourrez ainsi les conserver jusqu’à 10 mois ! D’autres légumes par contre, comme les concombres, les courgettes, la laitue ou les pommes de terre, devront être cuisinés avant d’être congelés. La plupart des fruits se congèlent aussi très bien. Disposez par exemple vos fraises, framboises, pêches, myrtilles, groseilles … dans une barquette ou un sac plastique en les saupoudrant de jus de citron et de sucre (pour éviter qu’ils noircissent). Pour les pommes et poires, ils se congèleront mieux sous forme de compote, et préférez le jus pour les oranges, citrons, kiwi, ou ananas. Evitez en revanche de placer du melon ou des raisins au congélateur car ils sont gorgés d’eau.

5 de 7

4) La déshydratation

Si la congélation et le moyen le plus répandu pour conserver ses aliments plus longtemps, il existe aussi une autre solution qui allie écologie, santé et économie. Laquelle ? La déshydratation. Cette technique, qui consiste à assécher vos fruits et légumes par chaleur très basse (40° maximum), nécessite l’utilisation d’un déshydratateur. Celui-ci vous permettra de conserver vos produits frais et de les consommer toute l’année en préservant intacte leurs valeurs nutritives (vitamines, nutriments, enzymes) et gustatives. Une fois séchés, vos fruits et légumes auront en fait un goût encore plus prononcé, que vous pourrez utiliser pour agrémenter vos entrées, plats et desserts. Il sera aussi possible de les réhydrater plusieurs mois après en les trempant dans de l’eau. Fini le gaspillage !

6 de 7

5) L’oxydation et la maturation des fruits

Pour éviter que vos fruits frais (pommes, poires, pêche, bananes) noircissent après que vous les ayez épluchés, frottez-les avec un citron coupé en deux. Autre astuce : placez une gousse d’ail dans votre corbeille à fruits pour évitez que ceux-ci se ratatinent, ramollissent ou noircissent trop vite. Et si vous souhaîtez faire mûrir certains de vos fruits (comme le kiwi) plus vite, placez-les dans un sac de congélation avec une ou plusieurs pommes (la pomme dégage de l’éthylène, qui accélère le processus de mûrissement). Cela marche aussi pour faire mûrir vos avocats.

Lorsque vous rangez ou stockez vos courses, retenez donc ces différentes techniques de conservation. En plus de garder le goût et les propriétés de vos fruits et légumes pour plus longtemps, elles vous permettront d’économiser et de ne plus jeter vos produits frais à la poubelle. Vous n’avez plus d’excuses maintenant !

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.