4 Faits qui montrent que la jalousie n’est pas une aussi bonne preuve d’amour

La jalousie, est-ce vraiment une preuve d’amour? Ne pas être jaloux est-ce ne pas aimer l’autre?
La jalousie est un sentiment à double tranchant. Nul ne peut se vanter de n’avoir jamais été jaloux. La peur de perdre l’autre ou de se voir voler sa place dans son cœur nous fait un peu paniquer parfois. Si ce sentiment est naturel, il n’est pas forcément normal. Surtout dans la mesure où il vire dans la possession et l’obsession.
Voici 4 faits qui prouvent qu’être jaloux n’est pas toujours bénéfique pour son couple, ou sa relation avec ses amis.

Une intrusion dans l’intimité de l’autre

4 Faits qui montrent que la jalousie n'est pas une aussi bonne preuve d’amour 5
source:https://vesti.la/

Les personnes trop jalouses finissent par devenir très envahissantes. Particulièrement dans l’intimité des autres. En amour comme en amitié, chacun des partenaires a besoin d’un peu d’espace. Cela ne veut aucunement dire qu’on a le droit d’avoir des secrets et de faire des trucs en solo et le cacher à l’autre. C’est simplement qu’il faut lui laisser la liberté de se dévoiler en toute sincérité, de son propre vouloir. Rien ne sert d’incessamment appeler l’autre toutes les 5 minutes pour savoir avec qui il est ou ce qu’il fait. La jalousie devient alors un comportement toxique qui fera fuir l’autre. C’est très flippant de se sentir ainsi épier et inquisitionner.

Un excès de curiosité

4 Faits qui montrent que la jalousie n'est pas une aussi bonne preuve d’amour 6

La curiosité, mal exploitée se trouve être un vilain défaut à bannir de sa vie. A vouloir toujours vouloir savoir ce qui se passe, on finit par basculer dans l’indiscrétion.
La jalousie nous pousse à poser trop de question, quitte à susciter un doute malsain chez la victime. Se renseigner sur le passé de son conjoint, cherchez à savoir qui sont ses ex, ses collègues de bureaux est une preuve de jalousie maladive. Si la confiance n’exclut pas le contrôle, l’amour par contre exclu la méfiance et le doute. Respectez et acceptez l’autre comme il se donne à vous. Quelqu’un qui vous aime ne vous cache rien.

Une obscure possessivité

4 Faits qui montrent que la jalousie n'est pas une aussi bonne preuve d’amour 7

En amour ou en amitié, la limite entre la jalousie et la possessivité est très mince. Un amoureux possessif ou une amie possessive passe en revue tous les faits et gestes de son partenaire. On y tient tellement à son/sa chérie comme à la prunelle de ses yeux qu’on en fait un esclave émotionnel. On fixe les règles et les autres obéissent. Tout ce qui ne tourne pas autour de vous et de votre amour doit tout bonnement être éliminé. Il ne doit y avoir que et vous seul. A ce moment, la jalousie est une preuve d’égoïsme, une gangrène de l’amour. Il faut apprendre à laisser les autres s’épanouir sans nous quelque fois.

La perte de confiance en soi

4 Faits qui montrent que la jalousie n'est pas une aussi bonne preuve d’amour 8

Au-delà de ne pas faire confiance à l’autre, la jalousie extrême est surtout issue d’un manque de confiance en soi. Une femme qui est sûre d’elle, qui aime son conjoint et est convaincue de la loyauté de ce dernier ne se laissera pas facilement distraire par les agitations autour du couple. La jalousie extrême frise la paranoïa. On voit le danger partout. On suspect tout. La jalousie devient une aversion de l’amour, autodestructrice du couple. Un peu de jalousie épice la relation, mais trop de jalousie la détruit progressivement.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.