4 erreurs que vous faites en utilisant un sèche-cheveux

A quelle fréquence utilisez-vous votre sèche-cheveux ? Dans quelles conditions ? A quelle température, le réglez-vous ? Quel est votre type de cheveux ? Combien de temps passez-vous à sécher votre chevelure ?

La réponse à toutes ces questions vous permettra de savoir si vous faites des erreurs à chaque fois que vous utilisez votre sèche-cheveux. L’air de rien, cet outil capillaire peut graisser vos racines, booster une chute de cheveux, abîmer les longueurs, donner un toucher rêche à votre crinière… Et comme vous n’avez pas forcément envie de pâtir d’une mauvaise utilisation répétitive, apprenez à manier votre sèche-cheveux d’une main sûre en laissant définitivement de côté ces 4 erreurs capillaires ! 

Fractionner vos cheveux en petites portions

Vous avez l’impression que c’est une perte de temps ? Que nenni ! Au contraire, c’est ce qui va vous permettre d’agir efficacement et de sécher vos cheveux plus rapidement. A l’aide d’épingles ou de pinces crocodile, divisez -dans le sens de la largeur- vos cheveux en deux portions. Refaites la même opération en divisant maintenant chaque section en deux grosses mèches dans le sens de la longueur. Prélevez mèche par mèche et séchez au fur et à mesure. En utilisant cette technique, vous remarquerez que le temps de séchage diminue considérablement et que les mèches humides ne touchent pas celles qui sont déjà sèches.

Pensez à commencer votre séchage capillaire du bas vers le haut.

Utiliser le bon embout

female hand holding hairdryer

Toutes celles qui possèdent un sèche-cheveux le savent certainement : vous pouvez utiliser cet outil de différentes façons selon l’embout que vous appliquez sur la sortie d’air.

Vous avez celui en forme de :

  • de grosse brosse ronde. Il s’agit d’un diffuseur. Comme son nom l’indique, il va insuffler de la chaleur de façon homogène sur toute la portion de cheveux. Les personnes cherchant à donner du volume à leur chevelure devraient se tourner vers cette forme d’embout.
  • de peigne fin : pour les cheveux crépus et très bouclés. Il a une double action puisqu’il va sécher tout en démêlant votre chevelure.
  • de bec de canard : c’est l’embout le plus utilisé. Il permet de concentrer le jet d’air chaud sur une seule et unique mèche.

L’erreur la plus fréquente consiste à mal positionner le dernier embout cité. L’ouverture doit être parallèle au manche de l’appareil et non pas perpendiculaire (bonne position de l’embout comme sur la photo). D’un côté, ça assure une meilleure prise en main et d’un autre côté, ça permet un séchage plus uniforme.

La bonne brosse

Il faut bien choisir votre brosse à cheveux. Si vous optez pour une brosse en picots en plastique, vous risquez d’être étonnées du résultat.

D’une part, vos cheveux sécheront et prendront une consistance rêche et désagréable au toucher et d’autre part, vous risquez de « brûler » vos longueurs. L’explication est évidente une fois qu’on s’y intéresse de plus près : le plastique est un conducteur de chaleur. En surchauffant, les picots commencent à abîmer vos cheveux car ils les soumettent à une trop forte température. Ajoutez à cela la chaleur issue du frottement de la fibre capillaire contre la brosse.

Et bien entendu, entre temps, vous êtes en train de tirer sur vos cheveux et de rapprocher dangereusement le sèche-cheveux de vos mèches.

Au lieu de ruiner votre brushing avec une mauvaise brosse, investissez et prenez-en une en poils de sanglier naturels. Elle sera plus respectueuse de vos cheveux et nettement plus douce.

Un protecteur et une bonne finition

Si vous devez investir dans un produit capillaire, choisissez de le faire en achetant un bon spray thermo-protecteur. C’est vraiment le soin qui va vous permettre de réaliser toutes les coiffures que vous voulez sans que vous ruiniez vos cheveux pour autant ! Certains produits, disponibles en grandes-surfaces ou en boutiques spécialisées, proposent des avantages non négligeables comme la diminution du temps de séchage.

Pensez à toujours sécher votre chevelure en intégralité. Il ne faut pas laisser de mèches humides surtout si vous comptez utiliser un lisseur ou un fer à boucler par la suite. C’est l’une des erreurs à ne surtout pas faire pour une bonne utilisation de ces outils. De plus, ces mèches humides risquent de créer des frisottis et de ruiner votre brushing ou votre coiffure.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.