3 traitements naturels contre l’alopécie

Il y a plusieurs facteurs qui peuvent mettre à mal l’état d’esprit d’une femme. Et l’un de ces facteurs peut être lié à son physique. Quand une femme (ou un homme) commence à perdre ses cheveux (alopécie), ce n’est pas seulement son physique qui accuse des conséquences mais également son moral et son estime d’elle-même. D’autant plus lorsque la chute de cheveux est trop accentuée et qu’elle est impossible à masquer !

La première chose à faire dans ces cas-là, c’est d’accourir chez un spécialiste qui est le plus à-même de repérer la cause de cette chute de cheveux excessive et qui prescrira la solution la plus efficace pour l’enrayer. Pourtant, dans certains cas, le verdict tombe : il s’agit d’une alopécie difficile à soigner et l’enjeu consiste plus à colmater les dégâts qu’à récupérer le capital capillaire initial. Au lieu de baisser les bras et se laisser aller, il faut avoir la niac pour retrousser ses manches et faire tout ce qui est possible pour aider le corps à lutter contre cette chute de cheveux. Avant d’aller plus loin, il est nécessaire de connaître les différents types d’alopécie :

L’alopécie congénitale qui découle de l’absence même du follicule pileux.

L’alopécie androgénétique concerne les personnes dont le cuir chevelu est trop influencé par le taux d’hormones mâles contenu dans leur corps (peut découler d’un déséquilibre hormonal). Cette chute de cheveux est localisée sur l’avant de la tâte et les dégâts se font ressentir au fil des années qui passent. La repousse est difficile mais elle n’est pas impossible.

L’alopécie diffuse se caractérise par une chute de cheveux généralisée. Elle est facile à enrayer du moment que la cause est repérée et traitée à la source (stress, traitement médical, mauvaise alimentation, allergie…).

Quelle que soit le type de votre chute de cheveux, il existe des remèdes naturels qu’il serait bon de tester. En effet, il faut tout mettre en oeuvre pour atteindre votre objectif et stopper la chute. Rouge Framboise fait le point sur les remèdes à tester !

L’ail

3-traitements-naturels-contre-l-alopecie-ail

Oui, ce n’est ni glamour, ni très agréable olfactivement parlant, mais l’ail peut être extrêmement efficace pour :

  1. enrayer la chute de cheveux
  2. booster la pousse

Cet aliment riche en allicine aide le follicule pileux à se requinquer et à se renouveler pour produir un cheveu viable et en bonne santé. Pour profiter des bienfaits de l’ail, deux méthodes alternatives et tout aussi efficaces l’une que l’autre s’offrent à vous.

Vous pouvez soit réduire l’ail en purée et masser les zones à problème avec cette préparation. Ne lésinez pas sur le massage, il faut activer la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu pour booster l’efficacité du traitement. Après avoir manipulé doucement votre peau pendant 5 à 7 minutes, coiffez-vous avec un peigne fin pour enlever les morceaux d’ail. Enlevez votre tête dans une serviette chaude et laissez poser quotidiennement pendant 30 minutes minimum. Ceci fait, lavez-vous les cheveux avec un shampoing neutre à usage fréquent. L’odeur restera mais elle s’estompera quand vos cheveux seront bien secs.

Pour ce qui est de la deuxième solution, prenez deux grosses gousses d’ail, découpez en tranches et laissez macérer dans une à 2 cuillères à café d’huile d’olive. Enfermez la préparation dans un petit contenant propre. Laissez reposer dans un endroit sombre pendant 3 jours avant de l’utiliser comme un masque capillaire (avec un temps de pose d’au moins 3 heures). Cette alternative est moins odorante que la précédente.

L’huile de ricin

3-traitements-naturels-contre-l-alopecie-huile-de-ricin

L’huile de ricin est reconnue pour ses bienfaits. Testez-en quelques-uns en l’utilisant pour enrayer votre chute de cheveux. Si vous vous demandez le pourquoi du comment de cette huile, sachez que le ricin contient tout un ensemble de minéraux et d’acides gras extrêmement bon pour la santé du follicule pileux. Pensez à l’utiliser pour stopper les dégâts et pour retrouver votre belle chevelure.

L’huile de ricin peut être mise à contribution de différentes manières. En effet, vous pouvez :

Verser une petite dose d’huile de ricin dans votre shampoing. Cette solution s’accorde parfaitement avec les chevelures trop sèches qui ont besoin d’hydratation. L’huile de ricin est très desséchante !

Faire des masques d’huile de ricin. Si vos cheveux ont tendance à s’emmêler, pensez à bien les démêler avant d’appliquer de l’huile de ricin. Faites des raies pour masser directement l’huile sur votre cuir chevelu. Recouvrez le tout d’un foulard et laissez poser autant de temps que possible (minimum 3 h x 2 poses par semaine).

Enduire votre brosse à cheveux d’huile quand vous souhaitez vous coiffer. Laissez de côté cette solution si vous avez les cheveux trop emmêlés.

Fusionner les bienfaits de l’huile de ricin avec ceux de l’ail et laissez macérer ce dernier dans l’huile pendant 3 jours avant d’utiliser la préparation pour masser votre cuir chevelu.

L’oignon

3-traitements-naturels-contre-l-alopecie-oignon

Après l’ail, c’est la solution la plus courante et la plus efficace pour traiter une alopécie. Au même titre que l’ail, ce légume regorge d’allicine bonne pour votre chevelure en détresse. Si vous avez envie de profiter des bienfaits de l’oignon, il vous faudra tout d’abord réaliser un jus d’oignon. Si vous avez une centrifugeuse, l’affaire sera rondement menée. Par contre, si vous n’en possédez pas un, il vous faudra râper deux ou trois légumes pour filtrer le jus. Pensez à tester ces astuces pour éviter de pleurer en préparant l’oignon. Une fois que vous aurez collecté, filtré et entreposé le jus dans des flacons propres et qui se ferment, commencez à préparer vos cheveux pour le traitement.

Tout d’abord, vérifiez si votre cuir chevelu est sain : il ne doit pas tirailler, il ne doit pas être rouge, il ne doit présenter aucune égratignure… A l’aide d’un peigne, faites des raies, puis appliquez le jus d’oignon. Massez doucement pour faire pénétrer la préparation. Les 5 premières minutes, vous ressentirez une légère sensation de chaleur au niveau de votre peau. La sensation s’estompera jusqu’à disparaître complètement. Si vous avez mal, lavez-vous les cheveux. Votre peau sensible ne doit pas supporter l’oignon qui s’avère trop irritant pour elle. Dans le cas contraire, laissez poser 2 à 3 heures, 2 fois par semaine. L’odeur de l’oignon est un chouia moins forte que l’ail, mais c’est pour la bonne cause, donc il ne faut pas se décourager pour si peu !

Soyez patientes, les résultats de ces remèdes ne se verront pas au bout  d’une ou deux semaines, attendez un mois ou deux pour vous faire votre propre avis.

Prenez une photo au départ de la cure puis après pour constater ses effets sur la pousse.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.