3 remèdes naturels pour soigner une cystite

La moindre petite brûlure vous fait craindre le pire. Si en plus, vous souffrez de douleurs lancinantes au bas du ventre accompagnées d’une envie pressante et fréquente d’uriner, c’est la panique. Il n’y a pas de doute. C’est bel et bien une cystite. D’autant plus qu’une inflammation de la vessie n’est, vraiment pas un sujet dont vous parleriez de gaieté de cœur.

En général, ce sont les bactéries qui sont la source de vos soucis. Ces microorganismes provoquent l’inflammation des voies urinaires à l’origine de cette maudite irritation qui vous empêche de vivre sereinement. Ne laissez, surtout, pas traîner une cystite. Sinon gare aux infections rénales. Pour ne pas en arriver là, trois remèdes traditionnels peuvent vous être d’un très grand secours.

Une bonne cure de canneberge

3-remedes-naturels-pour-soigner-une-cystite-Une-bonne-cure-de-canneberge

Conseillée pour toutes les infections concernant les reins et la vessie, la canneberge (cranberry) a la réputation de soigner les cystites. Son effet est similaire à celui des antibiotiques. Au-delà du fait que cette plante évite de développer une dépendance aux traitements antibactériens, ce remède naturel empêche la récidive. Vous devez boire 1/2 litre de jus de canneberge bio par jour. Si les petites baies rouges ne sont pas disponibles sur le marché et que vous êtes dans l’impossibilité de les presser vous-mêmes, faites très attention aux produits exposés dans les rayons des supermarchés. Ils sont bourrés de produits additifs dangereux et de sucre, un aliment à éviter quand on souffre de cystite. Vous pouvez, également, vous en procurer sous forme de gélules, si vous n’aimez pas le goût acide du concentré de ce végétal. Mais quel est le secret de cette « grande airelle rouge » ? C’est tout bonnement, ses composés (flavonoïdes, anthocyanes, anthocyanes) qui piègent les méchantes bactéries dont l’Escherichia coli qui provoquent des cystites, les empêchant, ainsi, de se fixer sur les cellules de la vessie. L’évacuation de ces dernières permet de soulager l’inflammation. C’est le grand ménage. Vous voilà, donc, débarrassées des irritations désagréables et fort ennuyantes.

Les huiles essentielles

3-remedes-naturels-pour-soigner-une-cystite-les-huiles-essentielles

 

Ce sont de véritables détergents de la vessie. Germes et bactéries ne font pas le poids devant leur action efficace. Elles agissent sur la vessie de la même manière que sur les intestins qu’elles nettoient et purgent de tout organisme microscopique vivant. Ainsi, vous pouvez faire d’une pierre deux coups. Réguler votre transit tout en ayant un flux urinaire normal. En plus, il n y a rien de tel pour éviter les molécules chimiques contenues dans les médicaments dont l’action agresse les autres organes. Vous pouvez utiliser en toute tranquillité l’origan d’Espagne, la cannelle de Ceylan, la cannelle de Chine, le thym rouge, la sarriette des montagnes, le Tea-tree, le Cajeput, le Niaouli, le myrte, le santal… Pour votre cystite, choisissez trois de ces huiles. Prenez-en trois gouttes que vous mélangerez dans une boisson, 4 à 5 fois par jour. Si vous n’avez pas envie de vous embêter à préparer ces mélanges, vous pouvez tout simplement, opter pour des préparations toutes prêtes comme le complexe nommé Cystactif composé de l’huile essentielle de canneberge, de celle de cajeput et d’origan.

Les tisanes diurétiques

3-remedes-naturels-pour-soigner-une-cystite-Les-tisanes-diurétiques

Favorisant les urines, ces liquides bienfaisants soulagent les cystites. Ils évacuent toutes les impuretés qui créent cette sensation de picotements très pénibles. Les breuvages qui vous donnent envie d’uriner ne manquent pas. Il faut juste un peu de temps et de patience pour concocter des préparations qui vous font le plus envie. Voici quelques tisanes à prendre bien avant ou après vos repas. Pour soulager vos douleurs, prenez une cuillerée à soupe d’aubier de tilleul sauvage du Roussillon pour une tasse d’eau froide. Laissez bouillir 3 à 4 minutes. Faites infuser la tisane 10 minutes. A boire 4 fois (une tasse) par jour.

Vous pouvez aussi utiliser 30 g de rhizomes de chiendent. Une fois bouillie, débarrassez-vous de cette eau amère. Écrasez la plante et remettez-la à bouillir dans 1,25 l d’eau. Poursuivez l’ébullition jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un litre d’eau. Ajoutez 8 g de réglisse avant de retirer du feu. Prenez l’équivalent d’une tasse à thé plusieurs fois par jour.

Les stigmates de maïs (pour la cystite des jeunes) sont aussi efficaces : Mettez-en 30 à 100 g par litre d’eau et buvez 3 tasses à thé par jour. Une infusion d’ortie blanche à raison de 20 g de fleurs par litre d’eau a, aussi, le pouvoir de vous soulager de cette inflammation.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.