3 remèdes homéopathiques pour apaiser l’herpès oculaire

Ne touchez pas vos yeux sans, préalablement, bien les laver, si vous souffrez d’un herpès labial ou génital. Vous risquez de vous inoculer le virus (HSV1) qui provoque cette maladie pouvant, aussi, toucher l’œil. Très contagieux, il est, également, possible de contracter l’herpès oculaire en étant en contact direct avec une personne qui en est atteinte. Les bébés courent plus de risques parce qu’ils peuvent mettre leurs petits doigts dans les aphtes labiales des adultes, infestées par le virus.

Une fois transmis, ce dernier se répand à l’extérieur de l’œil. C’est la forme la moins grave de l’herpès oculaire qui peut toucher les organes internes de l’œil, nécessitant ainsi des traitements spéciaux pour limiter les dégâts. Le diagnostic est facile à faire. Il se base sur les lésions apparentes sur les bords entourant l’œil ou à l’intérieur de cet organe, provoquant une sécheresse, une irritation, un larmoiement et un trouble de la vision. En complément des traitements médicaux vous pouvez utiliser l’homéopathie qui peut donner de bons résultats. Voici 3 remèdes à découvrir afin d’apaiser vos crises.

Un traitement homéopathique radical

Le traitement mis au point pour soigner l’herpès oculaire est soit curatif soit préventif. La contagion ne disparaît pas tout de suite après la prise en charge médicale du problème. Un traitement local suffit si le cas est léger et que la personne est bien portante. Dans les cas compliqués, un traitement antiviral est administré si l’herpès est localisé dans la cornée. Ce qui nécessite un examen ophtalmologique plus approfondi. Si la santé du patient est fragile, un traitement local est prescrit en même temps qu’un autre, antiviral. Des traitements homéopathiques sont, vivement, conseillés pour éviter la récidive très dangereuse. En homéopathie, pour lutter contre ce genre de problèmes, un traitement de choc est toujours indiqué. Dans ce cas précis, vous pouvez utiliser Vaccinotoxinum 9 CH, à raison d’une dose au tout début de la crise. Il est, d’ailleurs recommandé pour tous les types d’herpès. En complément de ce soin, il serait important de prendre le Rhus toxicodendron 15 CH à hauteur de 5 granules toutes les 2 heures et le Staphysagria 9 CH. 5 granules de ce médicament, 4 fois par jour suffisent pour améliorer les symptômes. Appliquez un glaçon sur l’endroit qui vous picote pour empêcher l’évolution du virus de l’herpès oculaire.

Des infusions pour soulager les crises

En période de crise, vous pouvez soit utiliser une ½ cuillère à café d’extrait d’échinacée liquide en infusion ou d’en prendre sous forme de gélules, à raison de 3 fois par jour, pendant 10 jours. Optez aussi pour du souci séché que vous ferez bouillir (un verre d’eau pour 2 cuillerées à soupe de produit). Laissez infuser 10 minutes, ensuite prenez un coton imbibé de cette infusion et mettez-le sur les aphtes. Faites-le plusieurs fois par jour.

D’autres recettes aux effets bien avérés

La levure de bière, à condition qu’elle soit composée de bactéries vivantes et non chauffées, aide à la production des globules blancs luttant activement contre le virus de l’herpès oculaire. Ce produit a aussi la capacité de régénérer les cellules nerveuses endommagées, celles de la peau et donne du tonus à tous le corps. Les pommes entières bio sont, aussi, efficaces contre ce problème. Sachez qu’elles contribuent à paralyser le virus, renforçant ainsi le système immunitaire. A déguster sans modération.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.