3 mythes alimentaires expliqués

1 de 5

Vous êtes accro aux astuces santé et vous savez tout des gestes à adopter ou au contraire à éviter pour rester en bonne forme. Vous êtes incollable sur les régimes à la mode et vous vous préoccupez constamment de votre alimentation. Pourtant, les conseils des magazines vous semblent parfois contradictoires et pour cause ! Un coup vous optez pour un régime à base de poisson pour devenir plus intelligente et booster votre phosphore et un autre, vous décidez de tout laisser tomber pour opter pour un régime végétarien car c’est nettement plus sain !

La science évolue constamment et semble changer d’avis tout le temps sur ce qu’il est bon de faire ou pas et les mythes alimentaires ont la dent dure ! Ainsi, les oeufs qui étaient décriés dans les années 1980 à cause de leur forte teneur en cholestérol, semblent revenir sur le devant de la scène des aliments sains. Seulement, certains conseils alimentaires peuvent vous induire en erreur et même être totalement contre-productifs. Heureusement, Rouge Framboise est là pour vous aider à faire la part des choses.

2 de 5

Le chocolat noir est bon pour la santé

3-mythes-alimentaires-expliques-1

La presse santé fait régulièrement ses gros titres sur le chocolat noir et ses prétendus bienfaits pour notre équilibre, en expliquant comment il fait briller notre peau et surtout comment il nous aide à lutter contre l’anxiété et la dépression, tout en nous aidant à garder une bonne mémoire.

En réalité, se goinfrer de chocolat noir, même à 90% ne vous aidera pas à avoir une mémoire d’éléphant, ni à faire briller votre peau. Il vous donnera seulement quelques kilos en trop. Bon, il est vrai que manger du chocolat c’est bon pour le moral, mais faire du sport aussi !

3 de 5

La nourriture est mieux protégée au réfrigérateur

3-mythes-alimentaires-expliques-2

La première étape à suivre pour éviter une intoxication alimentaire est de faire en sorte qu’aucune bactérie ne se développe dans la nourriture que nous ingérons, et pour cela, nous avons bien évidemment recours à la réfrigération.

En réalité, certaines denrées alimentaires sont faites pour rester à température ambiante et supporter la chaleur. Plus encore, certains aliments se conservent mal dans le froid et supportent mal les températures les plus basses. Par exemple, vous pourriez penser que votre pain reste frais plus longtemps en le plaçant dans le frigo, mais en réalité, lorsque vous le faites, vous déclenchez une réaction en chaîne, une cascade moléculaire de “rétrogradation” qui va déliter votre pain et le faire vieillir 6 fois plus vite que si vous le laissez à température ambiante.

4 de 5

Le poulet doit être bien lavé avant d’être cuit

Female hands washing and cleaning chicken wings

Laver les aliments que l’on consomme est tout à fait naturel et même instinctif. En effet, vous voulez être sûre que votre nourriture est saine et qu’elle ne contient aucune bactérie et vous n’hésitez pas à relaver votre poulet 5 fois pour avoir la garantie qu’il est bien propre.

En réalité, lorsque vous nettoyez votre poulet dans l’évier, vous dispersez les bactéries contenues à l’intérieur du poulet vers votre plan de travail, votre évier, mais aussi sur vos mains. Un peu contre-productif, n’est-ce pas ? Ainsi, nettoyer votre poulet peut s’avérer problématique, alors qu’il suffirait simplement de le mettre directement à cuire pour éliminer toutes les bactéries. Un vrai jeu d’enfant…

5 de 5

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Toute l'actuRouge Framboise, directement dans votre boîte mail

Merci pour votre inscription!

Quelque chose n’allait pas.